Culture Z Séries Vidéos — 17 octobre 2012
Zombies World et The Walking Dead S03E01 [Spoil]

Saison 3 Épisode 1 : Seed

Avis de Baltorg, ElKingKongBudy, Gribbsie, Mat, Samou, et Sherane.

Pour la 3e année consécutive, l’équipe de Zombies World, pas au complet mais presque, vous propose de retrouver chaque semaine – certainement le mardi – la review de vos chroniqueurs et chroniqueuses préféré/es. Nous espérons que vous pourrez ainsi faire davantage connaissance avec chacun/e d’entre nous. Nous essaierons de ne pas trop dévoiler intrigues et surprises de la série, mais il y aura parfois quelques informations qui filtreront malgré tout, car sinon comment pourrions-nous écrire ?
Nous vous souhaitons à tous et toutes un bon moment en notre compagnie !

BALTORG

Après avoir échappée à Atlanta et son havre illusoire, nous retrouvons notre groupe après quelques mois d’ellipse hivernale que nous imaginons rude. Rick est délicieusement antipathique, comparé ironiquement au terrible Shane, imposant une discipline de fer à ses troupes. Les premières minutes sont plongées dans un profond silence où le spectateur observe nos héros mutiques et transfigurés qui ont abandonné leur humanité sous la pression de Rick au profit d’une efficacité redoutable. C’est dans cette ambiance oppressante que le groupe tentera de s’introduire dans une prison qui semble offrir le refuge parfait, dernier rempart contre une apocalypse zombie, mais aussi le lieu où les survivants pourraient redécouvrir un semblant d’humanité. Cet épisode est aussi le moment de découvrir Michonne, énigmatique et implacable afro-samouraï, forme désormais un binôme avec Andrea. En bref : quel plaisir de retrouver The Walking Dead ! Comme à son habitude, le premier épisode nous livre une débauche de violence qui sera certainement contrebalancée par la suite par un aspect plus psychologique. S’il peut s’avérer un poil décevant en ce qui concerne Michonne, il met en place des personnages ayant beaucoup évolué et une prison qui sera le théâtre d’une saison qui s’annonce beaucoup plus musclée que les deux précédentes.

ELKINGKONGBUDDY

Nous avons donc enfin plus qu’un aperçu de la saison 3 de The Walking Dead ! Directement liée aux derniers épisodes de la saison deux, on constate quand même qu’un peu de temps s’est écoulé, notamment grâce à la magnifique nouvelle coupe de cheveux de Rick, ne me demandez jamais d’où il sort le gel, j’en sais rien…
La 1ère chose qui m’a surpris, c’est l’exploitation des différentes humeurs des personnages, qui peuvent varier habilement d’une scène à l’autre, surtout lors des changements de décor. Ensuite, un nouvel aspect est apparu, le coté immersion du spectateur, grâce à des caméras placées de façon à voir comme par les yeux de l’acteur. Je vais vous parler par rapport à ce que je connais, j’ai trouvé un léger coté jeux vidéo dans ces caméras embarquées. Ce n’est qu’un avis personnel mais je n’ai pas beaucoup aimé ces séquences. L’idée est bonne, si elle est bien exploitée elle pourra très bien rendre, mais j’avoue ne pas accrocher pour le moment.
Les effets de surprise sont désormais de mise, avec les musiques stressantes… D’ailleurs avez-vous déjà vu The Ring ? Enfin bref, dans ce film (version japonaise), ils ont l’art de mettre de la musique stressante… à des moments où tout est calme et où il n’y a pas d’action… inutile donc. Et bien The Walking Dead à décidé de reprendre ce concept…
Dernière petite chose, seul point négatif, lorsque tous les zombies sont pareils, ça pose problème… faites attention, lorsque vous aurez l’occasion de la voir, à la dernière scène de cet épisode… Deux solutions : manque d’acteurs, on voit toujours les mêmes zombies débarquer à tous les couloirs OU les zombies on décidé de se marrer un peu et de prendre des raccourcis pour couper la route à nos héros… Ça doit être ça, quelle bande de farceurs ces zombies…

GRIBBSIE

Nous redoutions cet épisode et pourtant je dois avouer avoir été agréablement surprise. De l’action à foison ! L’hémoglobine moisie ? Check. De la tension, de la fatigue (des visages tirés et amaigris), de la lassitude, de l’espoir, un bout d’intrigue psychologique conjugale (et une possible romance entre Carol et Daryl ; l’un d’entre nous – je ne citerai son nom que si vous me le demandez – réclame d’ailleurs à corps et à cri davantage d’amûuûr dans The Walking Dead); voilà de quoi rendre un poil plus enthousiaste que la controversée saison 2 (vous pouvez allez lire ce qu’on en disait alors…). La cohésion du groupe – bien que fragile – s’est nettement améliorée. Une chanson au coin du feu vient sans trop de pathos nous faire prendre conscience que le temps passé (6 mois à vue de nez) a étoffé les rapports humains. Le ventre de Lori (OMG ! Le plus mauvais trucage de l’épisode !) la joue témoignage palpable de cette ellipse. [gros spoil]D’ailleurs cette dernière apportera à mes yeux ZE originalité de l’épisode en exprimant une version post-apo zombie de la peur d’une femme enceinte de donner naissance à un être mort-né qui pourrait la dévorer de l’intérieur…[/gros spoil].
À l’exception de Maggie, ce sont encore les hommes au devant du danger.Ils ont pris le coup mais ont intérêt à être robustes car les zombies abrités par l’attendue prison sont nombreux, costauds et parfois vêtus d’équipements anti-émeute. Plus attendue encore est Michonne, traitée avec originalité comme une louve dont l’habileté au combat ne dispense pas d’attention envers une Andrea fiévreuse qu’elle avait sauvée lors des derniers instants de la saison précédente (et là c’est moi qui me demande si on doit s’attendre à une love story carrément ?).
Seed, ce premier épisode se permet le luxe de finir sur un cliffangher : au cours du nettoyage de la prison, cinq silhouettes se dessinent derrière un volet métallique. D’autres survivants… tintintiiiiiinn !

MAT

Cela fait à peine 5 minutes que ce nouvel épisode a commencé et la plupart des grands thèmes de la survie est exposée : rester en mouvement et anticiper ses déplacements, s’approvisionner en eau/nourriture et profiter des ressources naturelles (ruisseau et chasse), rester sur ses gardes, ne pas perdre sa dignité (et donc ne pas se laisser tenter par de la bouffe pour chien), s’équiper en armes à la moindre occasion (hop ! une hache, hop ! une grenade à fragmentation…), garder un minimum d’hygiène et avoir des projets d’avenir à moyen et long terme.
The Walking Dead saison 3 et la survie, CQFD !
[spoil]Bon, par contre, chanter au coin du feu à l’unisson, c’est pas une obligation…[/spoil]

Modèles d’armes identifiées :

Rick : Colt Python Magnum .357 + Gator machette (issu du Gerber Apocalypse Survival Kit)
Maggie : Parang (issu du Gerber Apocalypse Survival Kit)
Daryl : Arbalète (Horton Scout HD 125 compound crossbow)
Lorie : Humeur de la femme enceinte (modèle je vais pas tarder à accoucher)
 

SAMOU

On peut dire que le premier épisode de la saison démarre en fanfare ! Les première minutes sont toutefois inutiles, pas besoin d’en faire autant pour montrer que le groupe est plus soudé qu’il y a quelques mois (en fin de saison 2). Quelques incohérences m’ont aussi dérangée ! Entre autres (et en essayant de ne pas trop spoiler) : les mois passés sans voir cette satanée prison (c’est vrai qu’elle est tellement petite et indiquée nulle part…) ou encore : un coup on fait du bruit avec nos armes (mais attention on n’a plus trop de munitions) et puis après « Oh bah tiens, c’est vrai qu’on a des machettes et toutes sortes d’armes silencieuses, ça pourrait être intelligent de les utiliser ! » J’ai quand même aimé le fait que ça soit gore, avec de l’hémoglobine en veux-tu en voilà, ainsi que le rythme très rapide, ce qui tranche avec la saison passée ! Pourvu que ça dure !

SHERANE

The Walking dead saison 3 propose enfin son premier épisode. Ce fut agréable de revoir tous les personnages. Ils ont tous gagné en maturité. Carl est mis un peu plus en avant et ne ressemble plus à un jeune garçon mais à un petit homme qui sait manier la gachette. Les personnages semblent s’être faits au découpage de zombies. La communauté est plus que jamais au centre, les personnages sont devenus de parfaits tueurs de zombies. Comme à chaque début de saison, il y a beaucoup d’action, cependant il y a une tension et un suspense qui donnent envie de voir la suite. Ce premier épisode permet de présenter la prison qui ressemble à celle des comics et surtout le personnage de Michonne. L’actrice est très ressemblante mais son apparition est un peu décevante. Nous restons un peu sur notre faim et espérons qu’elle sera plus convaincante dans la suite.

 

Trailer de The Walking Dead Saison 2 Épisode 2 : Sick
Image de prévisualisation YouTube

Auteur

Bonne proto-geekette mais piètre survivante, j'ai néanmoins fait mien l'adage : "Un bon zombie est un zombie mort. Deux fois."

Articles relatifs

11 Commentaires

  1. Alors je ne suis pas du tout d’accord avec toi Samou sur les premières minutes de l’épisode, qui sont, à mon avis les meilleurs! C’est filmé radicalement différemment de d’habitude, et ça introduit bien une nouvelle saison et des nouveau personnages…
    moi je me suis directement mis dans l’ambiance et j’ai eu des frisson quand la musique a commencée…

    • Les premières minutes avec le groupe de base, ne m’ont pas transportées plus que ça…. Après je ne nierai pas que ça peut mettre dans une certaine ambiance, et que c’était filmé différemment (ce qui était d’ailleurs rafraîchissant)! En tout cas je suis tout à fait d’accord sur le fait que ce soit les meilleurs sur ce point : personne ne parle^^

    • Justement, à mon avis dans ce genre de situation, il doit y avoir bien plus souvent des longs silence pesant que des chansons douces au coin du feu :D

      • Peut être un flash mob dans l’épisode 2? ^_^

        • *a davantage peur des flashmobs que de regarder TWD*

      • Si on doit survivre pendant des mois sans une chanson devant un feu de bois, à quoi bon survivre ?

        • ha oui, mais une chanson nostalgique et triste, c’est pas trop motivant! un bon pierre perret, je dis pas!

          • N’en déplaise à Pierre Perret, en cas de survie, j’apprécierais un bon Bob Dylan ou un Leonard Cohen… Chacun ses goûts. Ceci dit une bonne gauloiserie en journée, ça motive ^^

    • D’accord ou pas, c’est bien la preuve de l’intérêt de cet article collégial où chaque avis diffère et est aussi juste qu’un autre :)

  2. J’ai adoré ce premier épisode.

  3. Pingback: Machette Gerber Gator Long, le test

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*