Comics Papiers — 06 juin 2012
The Goon Tome 2 : Enfance Assassine

Goon couverture 2Scénario et dessin : Eric Powell

Éditeur : Delcourt
Genre : Humour, horreur, “super-héros” (anti-héros plutôt…)
Date de parution : 18 janvier 2006
Nombre de Pages : 132 pages
Nombre de volumes : 9
Statut :
Série en cours
Prix conseillé : 14,95€

 

 

Synopsis

Le Goon et son acolyte Franky sont pourchassés par le prêtre zombie qui cherche toujours à asseoir sa domination sur la ville. Maintenant que le gang des zombies connait la vérité sur Labrazzio, le Goon et Franky vont avoir beaucoup de travail pour repousser les différentes tentatives d’invasion zombies.

En revanche, cet album intitulé Enfance Assassine est l’occasion de découvrir l’enfance du Goon, sa rencontre avec son meilleur ami Franky et les raisons de la mort de Labrazzio.

Avis

Voici un deuxième tome qui est dans la lignée du premier. C’est une série agréable, pleine d’humour et avec des personnages attachants.

Pour avoir le détail sur les personnages, le graphisme, nous vous invitons à regarder l’avis du premier tome.

En ce qui concerne ce second volet

planche flashbackL’histoire principale, que nous avons découverte dans le premier ouvrage, n’évolue pas beaucoup. En effet, la trame principale est coupée par de nombreux flashbacks qui nous en apprennent davantage sur la genèse de nos anti-héros préférés.

Les flashbacks permettent d’approfondir le caractère des personnages. Le Goon n’est pas qu’une brute épaisse qui aime taper des zombies, c’est aussi un homme au grand cœur qui ne supporte pas les injustices et qui n’hésite pas à aller sauver les plus faibles comme Franky. Cet anti-héros a une personnalité plus complexe qu’il n’y paraît car il sait être aimable et serviable mais il sait aussi être ferme et violent pour obtenir ce qu’il désire.

De plus, il ne perd pas son humour et le ton décalé que l’on a apprécié dans le tome précédent. Pour vous mettre l’eau à la bouche, nous vous offrons une petite citation qui espérons-le vous donnera envie de le lire. Le Goon arrive à la nuit tombée tel un grand justicier pour sauver une grand-mère d’un effroyable monstre. Lorsque le monstre est maitrisé, Franky s’adresse à la vieille femme pour lui dire : « Allez, tire-toi ! Fais tes courses à une heure décente comme les gens normaux ! ». Notre fine équipe se lance à la poursuite des créatures les plus visqueuses pour garder l’ordre dans la ville, mais ils ne peuvent pas s’empêcher en contrepartie de lancer une phrase cinglante pour briser le masque du héros.

Il faut noter aussi que ce second comics possède en bonus une galerie d’illustrations réalisée par un grand nombre de dessinateurs ce qui est fort agréable et des croquis dEric Powell.

En bref

Un album très appréciable, qui donne envie de découvrir la suite. The Goon s’annonce être une série de grande qualité qui vaut le coup d’être découvert. Ce qui est frustrant, c’est que le titre avance peu dans l’action. En revanche il nous donne une peinture des personnages plus complètes qui permet de comprendre leurs réactions face au danger.

 

note7

Auteur

sherane

Chroniqueuse bande-dessinée, comics, manga, livre ... et plus généralement tout ce qui se dévore.

Articles relatifs

0 Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*