Culture Z Livres Papiers — 18 avril 2012
The Walking Dead : L’Ascension du Gouverneur

Couverture Walking Dead, l'Ascension du GouverneurTitre original : Rise of the Governor

Auteurs : Jay Bonansinga  et Robert Kirkman

Genre : Drame, épouvante, horreur

Date de sortie : 7 mars 2012
Édition : Livre de Poche

Nombre de pages : 352
Prix : 8,1 euros

 

 Synopsis 4e de couverture

Dans le monde de The Walking Dead, envahi par les morts-vivants où quelques-uns tentent de survivre, il n’y a pas plus redoutable que le Gouverneur. Ce tyran sanguinaire qui dirige la ville retranchée de Woodbury a son propre sens de la justice, qu’il organise des combats de prisonniers contre des zombies dans une arène pour divertir les habitants, ou qu’il tronçonne les extrémités de ceux qui le contrarient. Mais pourquoi est-il si méchant ?
Dans L’Ascension du Gouverneur, le lecteur découvre pour la première fois comment et pourquoi Philip Blake est ce qu’il est, ce qui l’a conduit à devenir… le Gouverneur.


Avis

Si vous avez eu l’opportunité de lire les comics de la série us à succès The Walking Dead, vous avez pu des tomes 5 à 8 faire connaissance avec le terrible Philip Blake. Cet homme régit d’une main de fer la communauté de survivants de Woodbury. Dans son microcosme, il utilise la force et la terreur, de façon implacable, afin de conserver le pouvoir sur les autres. De sorte de les “divertir” malgré tout, il stimule le goût particulier de l’être humain pour le sang. Ainsi le passe-temps local est-il une resucée des jeux du cirque, avec combats de gladiateurs du pauvre face à des zombies.

Ses ambitions l’amèneront à entrer en contact avec les personnages principaux de la série, notamment Rick, Glenn et hélas pour elle, Michonne. Il ne leur apportera que du malheur…

Pour en revenir au roman édité par Le Livre de Poche, c’est un complément assez honnête à l’histoire principale des comics si l’on est un grand fan. En effet on y retrouve sensiblement le même univers, un peu pourri certes mais pas exempt de moments humains. Ainsi nous suivons au présent, dans un style littéraire très simple (je suis gentille), les tribulations de Philip Blake et sa fille de 12 ans Penny, ses amis d’enfance et enfin son frère aîné. Le récit débute aux premiers jours de l’épidémie, dans l’urgence de la fuite. À l’instar de la série principale, les personnages vont rencontrer d’autres survivants, avec plus ou moins de réussite…

J’ignore totalement comment ce livre peut être perçu par quelqu’un qui n’aurait que regardé la série, voire qui ne connaît pas du tout. Je ne peux que vous donner le point de vue d’une lectrice fan de la série papier. Et à ce titre, si L’Ascension du Gouverneur ne révolutionne pas le genre, elle vient parfaitement s’insérer comme préquelle. Un twist (un peu téléphoné, car j’y ai pensé dès les premières pages… dommage :s) vient apporter une dimension terrible quant aux capacités illimitées de démence et de cruauté du perso-titre. Je regretterai néanmoins que ce soit traité si rapidement… disons qu’on a l’impression de lire un gros synopsis de bd plus qu’un roman…

Les auteurs et l’éditeur prévoient 2 autres tomes. Le 2e est d’ors et déjà prévu et si comme beaucoup de fans j’aurais adoré qu’il soit consacré à Michonne, nous n’avons encore aucune confirmation quant à l’identité du prochain personnage sur lequel un roman viendra s’attarder (j’en profite d’ailleurs pour vous préciser que ceci est un erratum, puisque j’avais prétendu qu’elle en serait le sujet, par erreur. Veuillez m’en excuser). Et je ne crois pas me tromper en disant que je pense qu’elle et le Gouverneur sont des personnages qui mériteraient bien ce traitement tous les deux.

Qui sera le sujet du 3e et dernier tome ? Vous avez une idée ?

 

note7

 

 

Auteur

Bonne proto-geekette mais piètre survivante, j'ai néanmoins fait mien l'adage : "Un bon zombie est un zombie mort. Deux fois."

Articles relatifs

13 Commentaires

  1. Survivants, Survivantes, Bonjour,

    Venant de finir ce roman, et attendant avec impatience le second volume, je vous recommande bien entendus ce livre tirés de l’univers du comique “Walking Dead”. J’ai étais agréablement surpris par ce livre, car on y retrouve l’ambiance de “survie” de la série et tous ce que cela comporte comme trouble mentale et changements de personnalité, en bien comme en mal ^^
    Bref jeter vous dessus sans hésitation, cas vaux le détour !!!

    Fin De Transmission…..
    http://www.facebook.com/profile.php?id=100002748730408

    • Merci Audric :)
      Là encore tu prouves que le roman plaît aux fans, mais qu’en est-il des nouveaux lecteurs,trices/spectateurs,trices?

  2. Je suis Fan du Comics Walking Dead, de la série un peu moins (quoique la saison 2 ait un peu remonté le niveau) et j’ai donc lu ce livre.
    Et franchement j’ai été un peu déçu.
    L’histoire est un peu bateau et personnellement j’aurais préféré un travail un peu plus fouillé sur la façon dont le gouverneur devient effectivement comme ça (un être assez pervers quand même), alors que là c’est très léger à mon avis (Difficile de ne pas spoiler alors je m’en tiendrai là).
    Au niveau de l’écriture, ce n’est pas terrible du tout. Le style est on ne peut plus plat et on a du mal à se sentir concerné par ce que vivent ces personnages et par leur destin. C’est simple, il n’y aurait pas Walking Dead écrit sur la couverture, on n’en parlerait même pas (ou juste pour être exhaustif).
    Pour radoucir un peu cet avis, j’ai quand même passé un bon moment à le lire, ce n’est pas prise de tête et ça se lit vite.
    Les fans seront contents, les autres peuvent passer leur chemin.

  3. Bonjour à tous
    Je ne connais de WALKING DEAD que la série TV (les deux saisons) car je ne suis pas fan de BD (certainement d’ailleurs parce que je ne connais pas…)
    Par contre zombiphile et TRES FAN de votre site j’ai donc été mise au courant de la parution du livre de poche que j’ai bien aimé (atmosphère téléphonée certes petit bouquin qu’on ne lâche que la derniière page lue…. a voir si les deux autres seront du même acabit.
    mERCI pour votre boulot.
    A bientot.

    • Merci à toi de nous lire :)
      Ce genre d’encouragements nous fait chaud au cœur et nous motive encore plus pour continuer ^^

  4. Merci Gribbsie pour la critique (et celles des commentateurs aussi). Je pense que je vais craquer du coup. C’est toujours sympa d’aller un peu plus loin dans un univers qu’on apprécie… ;-)

  5. Moi j’ai bien aimé se livre sans image !!! Le style d’écriture est simple mais comme cela tout le monde peux le lire et la fin ne ma pas déplu.
    A lire !

  6. Je ne suis pas d’accord avec jackDowser. Je n’ai pas lu les BD, simplement car je n’aime pas ça. Je ne l’ai pas pris pour “savoir” en profondeur le pourquoi du comment à propos de cette histoire de gouverneur, mais simplement pour livre un livre Z de plus, ce n’est pas la mention Walking Dead qui me l’a fait acheté.

    On peut donc dire que je ne suis pas particulièrement un fan de la première heure de cette série de BD, et pourtant, j’ai adoré ce livre. L’écriture n’est pas plate comme mentionnée, les personnages ne sont pas mauvais au point de ne rien ressentir pour ce qu’ils vivent dans ce livre, et je dois même avouer qu’a plusieurs reprises je me suis demandé comment allaient se dérouler la suite de leur aventure.

    Il y a des passages stressants, et d’autres émouvant voir déroutants, donc je ne suis clairement pas d’accord sur le fait que ce livre est bas de gamme, mal écrit, et avec des personnages inintéressants, j’ai déjà lu bien pire, et ce Walking Dead est pour moins sur le devant de ma bibliothèque. Après, ce jugement est peut être faussé par votre connaissance des BD, et c’est bien dommage.. Je pense qu’il est inutile d’être un fan de Walking Dead pour apprécier ce livre, il se laisse en effet lire très facilement et est assez abordable grâce à son écriture simple, mais ça n’en fait pas une mauvaise écriture pour autant.

    Je trouve la note justifiée, j’aurais même été jusqu’au 8/10.

    • Merci pour ton enthousiasme TK, il prouve que nous n’avons pas tous les mêmes émotions.
      Si le livre t’a plu, il faut tout de même noter qu’il s’agit d’un livre court. Il est intéressant et il a des trouvailles. Mais il faut comprendre que immanquablement, un marketing placé sous l’étiquette “spin off des comics” peut faire grincer des dents. C’est rarement gage de qualité…
      J’ai mis une note de 7 car comme dit plus haut, j’ai trouvé que c’était un bon synopsis de film de série b ou de bd. Mais en sa qualité de roman, il ne m’a pas retourné la tête ;)

  7. j’ai été déçue. Non par l’histoire en elle-même mais par la simplicité de l’écriture. J’ai eu du mal à rentrer dedans, en même temps, pas facile de voir le gouverneur autrement que dans la bd.

  8. c’est une plongée vertigineuse dans les méandres de la folie grandissante d’un futur tyran. Bref j’ai beaucoup aimé malgré la simplicité du style d’écriture.

  9. Penny a 7 ans et non 12.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*