Culture Z Séries Vidéos — 21 février 2013
The Walking Dead S03E10 – Home, la chronique

Rick 1 – Gouverneur 1 (par Freecats)

Encore un superbe épisode de The Walking Dead, avec un démarrage tout en lenteur, où l’on retrouve Rick perdu dans ses visions, ce qui change beaucoup de l’habituel leader que rien ou presque ne démonte. Et ajoute au personnage une bonne dose d’humanité, d’ailleurs peut-être un peu trop par moment, mais admettons.

Démarrage un peu lent donc, car niveau folie, il y a un autre de nos héros qui commence à sérieusement craquer nerveusement. C’est bien sûr Glenn, qui après les nombreuses épreuves subies lors des précédents épisodes n’a plus qu’une idée en tête : se venger du gouverneur. Et au passage avec la défection de Daryl, s’il le faut assumer le rôle de chef du groupe. Petit à petit ce personnage relativement effacé, voire assez solitaire, prend de l’étoffe. Et pourrait même par la suite prendre le dessus, si Rick ne se ressaisit pas. Mais pour l’instant c’est la colère plus que la raison qui domine Glenn. Et la colère est tout sauf bonne conseillère …

Passé cette introduction, soudain l’action démarre. Tout d’abord avec l’apparition surprise d’autres survivants, qui après une courte mais intense bataille avec des zombies ne devront leur survie qu’aux frères Dixon. Survivants qui d’ailleurs servent surtout de prétexte pour mettre en scène les différences de point de vue entre Daryl et Merle sur la marche à suivre pour survivre tout en restant ensemble. 

Au passage on notera que ces nouveaux survivants, qu’on ne reverra probablement pas, viennent ajouter une touche supplémentaire à l’épisode. Car on voit en fait assez rarement des survivants autres que ceux directement liés au groupe de Rick (ou de ses ennemis). Il y avait eu par exemple ce convoi de militaires, dont le gouverneur a fait son affaire. Si le but de la série n’est pas de brosser un tableau de l’ensemble de cette apocalypse, malheureusement car ce serait aussi intéressant, il est plaisant de voir que le monde continue quand même de tourner un peu autour de nos héros. D’ailleurs, imaginons que si 99 % de la population est morte ou zombifiée, cela fait encore rien qu’aux États-Unis environ 3 millions de survivants ; pour donner une idée, même si cette comparaison n’est pas la meilleure, au Moyen-âge la Peste noire n’avait tué qu’au très grand maximum la moitié de la population en Europe, ce qui représente déjà un chiffre énorme.

Bref, revenons à nos zombies et à cet épisode. Après un premier combat héroïque des deux frères, l’espace de quelques minutes, la tension retombe et les dialogues certes intéressants mais pas extraordinaires reprennent le pas. On tend à se dire alors que l’essentiel de l’épisode va finir ainsi, avec un groupe dispersé aux quatre coins de la prison et de ses alentours, puis un gouverneur replié sur lui-même mais recommençant à bouger ses pions (devinez qui va encore être le dindon, ou plutôt la dinde, de la farce … indice, son prénom commence et se finit par un “a”).

Et là, coup de théâtre, tout redémarre sur des chapeaux de roues. Nos héros, éparpillés donc ici et là, ont été imprudents. Hésitants mais quand même confiants dans leur prison fortifiée, ils ont abaissé leur garde. Permettant au gouverneur de faire ce qu’il aime le plus, frapper par surprise et brutalement.

Un premier tir abat immédiatement un de nos héros, les balles fusent dans tous les sens, et comme si cette fusillade ne suffisait pas, les zombies débarquent en plein milieu du chaos. Vous l’aurez compris, cet épisode prend le spectateur par surprise. Alternant le chaud et quelques sueurs froides pendant une bonne quarantaine de minutes, ce qui est quand même un joli travail d’équilibriste pour les scénaristes. Seul regret et légère incohérence peut-être, la bande de Tyreese était aux abonnés absents. Qu’importe, vous vouliez plus d’actions et de zombies, tout en ayant quand même un minimum de scénario ? Vous voilà servis.

Le gouverneur porte un rude coup au groupe de Rick, mais pas un coup fatal pour autant. Comme si, alors qu’il avait l’avantage de la surprise, comme si son but était de torturer ses ennemis, en les éliminant petit à petit. Les deux groupes sont désormais comme des bêtes sauvages, blessées, sanguinolentes. Et quoi de plus dangereux qu’un animal blessé ? Deux animaux blessés ! Bonne nouvelle toute cette agitation, voire l’odeur du sang peut-être, semble avoir remis la raison de Rick sur les rails de la survie. A tout prix.

Vivement la suite !

 

Enfin ! (par Mat)

J’ai envie de dire “Raa bon Dieu de merde ça fait du bien!”, le voilà l’épisode que j’attendais ! Le voilà enfin ! Il est bien ficelé, progressif et plein de surprises ! C’est, avec le premier, un des meilleurs épisode de la saison à mon avis ! On retrouve ENFIN tous les personnages comme on les aime. Même si parfois on frôle la caricature, c’est pas plus mal, on replonge dans une série avec des zombies, des gentils et des méchants. Exit la psychologie à 2 balles, bonjour l’action à 100 balles (de M16), l’aventure, les rebondissements, la bonne recette quoi ! Je n’ai pas envie de spoiler ni même de lâcher un indice, je vous conseille juste de sauter à pieds joints dans cet épisode qui je l’espère inaugurera une fin de saison épique ! Si c’est le cas, si ça continue crescendo comme ça semble être posé dans “Home” le 10e opus de la saison, je ne vais pas tenir encore 6 épisodes… Je sais qu’il reste encore des cartes à abattre même si le roi de cœur (the suicide king au poker) m’a laissé un goût amère. Vite, vivement l’épisode 11 !

 

Ouéééééé ! (par Tom)

Pour moi un des meilleurs épisodes de la saison 3 et même carrément de la série entière. Ils m’ont bien surpris, je m’attendais à bien autre chose, et me voyait déjà avec un épisode mielleux… J’ai eu un coup de pression et une montée d’adrénaline que j’en ai renversé mon sirop de pomme. Si Rick en avait, il l’aurait aussi renversé, mais lui préfère trainer dans la forêt à courir après sa folie. J’vais pas m’attarder sur des spoils car c’est un épisode à regarder les yeux fermés ! Enfin non… 

 

Vers la conclusion de la saison (par Baltorg)

A nouvelle semaine, nouveau Walking Dead. Après un épisode un peu décevant pour la reprise de cette « midle season », il convenait de rassurer les spectateurs, c’est en partie chose faite.

Alors que Rick sombre toujours un peu plus dans la folie, il semble que lui seul puisse détenir la clef de sa guérison. Une chose est sure, en tout cas pour lui, ces visions ont une bonne raison d’être. S’il délaisse totalement ses deux enfants, le groupe est partagé entre deux voix : celle de Glenn qui ne jure que par une sanglante revanche contre le gouverneur et Herschel qui prône la fuite avant que les hommes de Woodburry ou les rôdeurs ne les attaquent. Alors que les fondations de la prison grouillent de zombies et qu’un choix doit être fait, un évènement plus qu’inattendu va précipiter violemment les choses.

Un pas de plus est fait vers le dénouement de la saison 3. L’antagonisme entre les deux camps va subitement prendre de l’ampleur et plus que jamais le groupe semble affaibli. Néanmoins nous regretterons encore un certain manque de rythme dans cette épisode ainsi qu’une totale absence de Tyreese ( !!!). Il faut néanmoins reconnaître que le tout fonctionne assez bien et que Daryl prouve une nouvelle fois qu’il est, avec Michonne, l’un des personnages les plus charismatiques du Show. Vivement la suite.

A voir aussi, le trailer de la saison 3 et la chronique du précédent épisode, “The Suicide King”.

Auteur

Arpenteur du wasteland et chroniqueur de jeux vidéo.

Articles relatifs

8 Commentaires

  1. J’ai adoré l’épisode 10 comme tout les autre :D rien à dire. Sinon merci pour l’article :)

  2. Je suis pas encore totalement satisfaite de cet épisode, mais il est vrai que pour le cou il y a de l’action,mais pas d’effet de surprise pour moi niveau gouverneur, je le voyait arriver !
    Moi aussi je me suis demandée où était le groupe de Tyreese !?

  3. Ah ba voila, OU-EST-TYREESE ? au pipiroom pendant le tournage ? Ou la doublure de Lori peut être… En tout cas autant j’ai adoré la première partie de la saison, que cette seconde salve d’épisode me procure moins de plaisir… Et puis le coup de la dame blanche…
    Mes derniers espoirs de voir le tueur en série de la BD se sont aussi envolés à la fin de cet épisode ^^
    Enfin me demande tout de même comment cela va se conclure.
    Au fait, ya pas un problème avec l’oeil du gouverneur ? C’est l’autre normalement qui est crevé… Et puis dans le trailer du prochain épisode c’est le bon oeil que l’on voit marqué. Bon, l’image venait peut être d’un reflet dans un miroir, mais tout de même, étrange choix. Enfin, à défaut d’être bon oeil, il est bon pied ce gouverneur ! :D

    • t’as eu ta réponse pour l’œil? :)

  4. Le gouverneur est vraiment à vomir ! Sinon très bon épisode dans l’ensemble. Hâte de voir la suite. N’ayant pas lu les comics ça sera la totale suprise.

  5. A vomir ? le personnage ou l’acteur ? parce que je trouve que l’acteur est top justement, même si oui, le gouverneur est une sale ordure ^^

  6. Moi j’ai adoré purement et simplement l’épisode 10 un des meilleurs de la saison, de l’action ENFIN, le retour des Dixon.
    J’étais tellement à fond dans l’épisode que à chaque dénouement je sautais partout ahah

  7. Très bon épisode à nouveau, mis à part peut-être la longue séquence de la fusillade juste un peu abusée ^^ Cette scène est déjà passée au panthéon du ridiculement culte. :p

Répondre à Cat82 Annuler la réponse.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*