Culture Z Séries Vidéos — 24 mars 2014
The Walking Dead saison 4, The Grove, la critique!!!

 Titre: The Walking Dead Saison 4 ep 14 The Grove

Réalisateur: Michael Satrazemis

Scénario: Scott Gimple

Avec: Melissa Mc Bride, Chad L Coleman, Brighton Sharbino, Kyla Kenedy

Le pitch de l’épisode 14:Tyreese, Carol, Micka, Lizzie, Judith sont en route vers le terminus quand ils trouvent une maison abandonnée et confortable où s’installer le temps de reprendre des forces. Le petit groupe semble retrouvé un semblant de sérénité mais Lizzie adopte un comportement de plus en plus inquiétant alors que Micka refuse obstinément de se défendre. Carol essaie d’aider Micka à s’endurcir et essaie de comprendre Lizzie. Rien n’y fait Lizzie perd les pédales jusqu’à commettre l’irréparable…..

Le trailer de l’épisode 14  The grove:

Image de prévisualisation YouTube

 

L’avis de July (qui ne sera pas partagé par beaucoup de monde cette fois…)

Attention je vais spoiler à mort car il m’est impossible de parler de cet épisode froidement!

Alors parlons d’abord de l’aspect technique. Cet épisode est très soigné, on sent que la prod sait qu’elle joue gros et sort de l’artillerie lourde. Ou pour palier à l’inutilité de cet épisode. Je sais tout le monde à crier au génie en disant que cet épisode était le meilleur de la saison blablabla…..

Je trouve ça un peu facile de reprendre à l’identique l’histoire de Ben et Billy, les jumeaux du comics. Rappelez-vous l’un tuait l’autre car il pensait qu’il a allait revenir et donc c’était pas grave. Puis Carl tuait le meurtrier…..Bref un bain de sang enfantin. Je dois avouer que les truc qui se passent avec les gosses me plaisent rarement donc je vais essayer de modérer mon propos. Mais je pense sincèrement que faire du choc en tuant des enfants n’est pas la meilleure idée qu’il soit. Bon ça c’est fait!

Plein  de choses me déplaisent dans cet épisode. De la psychologie des perso, jusqu’au scénar….je développe. L’arrêt dans la maison est tout à fait justifié. Pas de souci là dessus. Par contre le changement de comportement de Lizzie intervient très brutalement et est amené de façon un peu maladroite. Dans la bd, les enfants a qui ils arrivaient la même histoire avaient 6 ans, le retournement se comprenait alors facilement. Moins venant d’une gamine de 12 ans qui vit dans cette situation depuis longtemps. 

J’ai trouvé aussi que le monologue dans le bois de Tyreese sonnait faux. L’acteur n’a pas l’air à l’aise, le jeu n’est pas très bon et c’est très écrit. Par contre on doit saluer la performance de Brighton Sharbino qui m’a bluffé. Un tel charisme chez une actrice aussi jeune mérite d’être souligner. Carol reste dans son personnage et fait preuve d’un courage ou d’une folie admirable.

Par contre le pardon de Tyreese ne m’a pas surprise plus que ça. Après tout ils viennent de supprimer une enfant en partie parce qu’ils ne peuvent pas l’emmener avec eux et qu’ils ne peuvent pas survivre ‘lun sans l’autre, ça aurait été complétement débile de la tuer.

Bref, en résumé cet épisode n’était pour moi pas justifié&, on élimine des persos parce qu’on sait pas trop quoi en faire après, on avance pas trop dans l’intrigue.

note6

Le trailer de l’épisode 15!

 

Auteur

july

Mère de famille nombreuse, experte en technique de combat de rues, maniement du sabre et vannes pourries, se dressant contre la futur menace zombie....parce que sans déconner ça finira bien par nous tomber dessus...hein?!

Articles relatifs

2 Commentaires

  1. July, je suis d’accord avec toi sur le fait que le changement de comportement de Lizzie intervient un peu trop soudainement, bien que ce fusse amené depuis quelques épisodes, notamment avec cette histoire de rats et que la manière dont il est amené parait, chez une gosse de 12 an, incongru.
    Par contre, je ne trouve pas incongru de reprendre l’histoire des jumeaux, Ben et Billy ; après tout, c’est souvent quand la série colle au plus prêt au comics qu’elle se révèle être la plus complexe psychologiquement parlant, la plus dérangeante et cohérente et, en un mot, la meilleure.
    Après, mais ça n’engage que moi, je ne pense pas que les showrunners aient voulu choquer avec cette histoire.
    Il ne faut pas oublier que walking dead, le comics, est avant tout une histoire d’être humains, de survivants et qu’il cherche à mettre en avant la psychologie des personnages ; les zombies n’étant là que pour fournir un prétexte.
    Lizzie pose à son groupe la question suivante : que faire d’une personne inadaptée et anormale, dans une situation extrême, alors qu’elle menace la survie du groupe ?
    Les scènes où Lizzie vient de tuer sa sœur et celle où carole doit la mettre à mort en la distrayant de son mieux, sont pour moi bien plus effrayantes et dérangeantes que la plupart des scène de zombies.
    Mais, encore une fois, cela est mal construit, mal rythmé, mal présenté et tombe un peu à plat. Dommage.

  2. Pingback: the walking dead saison 4 episode 15, Us

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*