BD Papiers — 01 septembre 2011
The Zumbies

Editions : Audie-Fluide Glacial

Année : 2010

Auteurs : ils préfèrent garder un certain anonymat (même si pour les lecteurs de Fluide Glacial ce n’est pas un secret, moi je ne les connais pas)

Prix : 14 euros

Date de sortie : avril 2010

Nombre de pages : 46

 

 

 

Petite mise en garde :

Nous sommes ici dans un univers 100% Fluide Glacial. Cet ouvrage s’adresse donc à un public averti. Même si je ne vois aucune mesure de protection de la jeunesse, je tiens à vous avertir que certains passages vont un peu loin (et pas forcément dans le gore…).

 

Présentation :

Je laisse la place à cette publicité qui fait sans conteste un meilleur travail que moi :-)

 

Critiques :

J’ai d’abord été frappé par la qualité de la couverture. Le côté esthétique y est sûrement pour beaucoup. Un grand « Z » majuscule vert fluo sur un fond noir imitation peau de serpent, forcément, ça en jette.

Ensuite, j’ai découvert la qualité du papier utilisé : je n’ai vu ca nulle par ailleurs. L’épaisseur est telle qu’on a l’impression d’avoir trois ou quatre feuilles dans la main !

Après, il y a le dessin… Bon, comme vous pouvez le voir on n’est pas vraiment dans du réaliste, mais ce côté anguleux donne un petit quelque chose en plus qui me plait beaucoup. Les couleurs employées ajoutent encore un petit plus : on part sur une base de noir et blanc verdâtre sur laquelle tranchent un sang rouge vif  et des flammes jaune orangé. Ca claque !

Pendant la lecture de cette BD, j’ai remarqué un découpage, style pseudo-chapitres. Une petite recherche m’a permis de savoir que cette histoire est déjà été publiée sous forme d’épisodes dans le magasine Fluide Glacial. Cette BD les regroupe donc.

Bon, après, je sais que certains critiques diront que lire ces épisodes à la suite devient lassant ou encore que le scénario est tellement « riche » que l’on peut aisément le faire tenir sur un timbre poste… ce à quoi je répond : « Peut-être, mais est-ce vraiment si important ? Non ! ». En même temps, soyons objectif un minimum, on ne peut pas dire que le scénario soit d’une farouche complexité. Mais le but est de passer un bon moment, et c’est chose faite pour moi : j’ai lu cette BD d’une traite et j’ai bien ri.

Je clôturerais sur le seul vrai point négatif qui mérite une attention particulière : il n’y a aucune information de disponible concernant un potentiel et hypothétique tome 2. Même pas la trace d’une petite once d’espoir… dommage.

 

note7

Auteur

Quartz14

Pigiste touche-à-tout ! Ouais, pigiste ! Rédacteur, c'est bien beau, mais j'ai pas l'temps, c'est qu'y a du zombie à tuer... Petit, petit, petit...

Articles relatifs

3 Commentaires

  1. …ben il est finalement sorti le tome 2…mais il aurait mieux fait de ne pas…

    • Je ne suis pas forcement d’accord. C’est moins bien, trop politique, pas assez déjanté comme dans le tome 1 mais ça reste un “objet” correct sans plus…

  2. le style graphique me plait beaucoup. Va falloir que j’y jette un coup d’oeil pour voir si le scénar suit…
    j’sais pas si y’a un lien, mais ça me fait un peu penser au groupe The Cramps (logo, groupe, …)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*