Culture Z Mangas Papiers — 02 juillet 2013
Tokyo Summer of the Dead, la critique!

Titre: Tokyo Summer of the Dead

Auteur/ illustrateur: Shiichi Kugura

Éditeur: Soleil Manga.

 

Sortie: 19 Juin 2013

Prix : 7,99 euros

 Statut : Série en cours, achevée en 4 tomes.

 

Synopsis

 

On entre directement dans le vif de l’action car l’attaque commence dès la première page. La première partie de l’histoire parle de Yû, étudiant à la FAC, puceau de son état qui va essayer de fuir les zombies en compagnie d’Ikuse, jeune lycéenne à qui il donne des cours. En chemin, il récupère la petite Sayo devenue orpheline. Mais alors que des zombies les prennent en tenaille Ikuse est séparée des deux autres.

 

Dans la deuxième partie, on suit trois étudiantes en voyage scolaire à Tokyo quand l’épidémie débute. Rio, Kyo et Ageha s’enfuient ensemble avec une innocence toute juvénile et parfois agaçante.

 

Puis dans la troisième partie, pas de morts vivants. Par contre une étrange histoire de harceleur très stressante.

 

Avis July (novice en manga)

Tout d’abord, je suis assez novice en manga et le peu que j’ai lu ne m’a accrocher plus que ça. A part Monster de Urasawa bien sur. Cependant je dois admettre que Tokyo Summer of the Dead justifie bien le dicton « Y’a que les imbéciles qui ne change pas d’avis ». 

Commençons par l’histoire. Les trois segments, très différents dans la ton et dans la forme arrivent malgré tout à créer une unité de facture intéressante. Le tome 1 laisse présager un récit chorale des plus sympathique tant les personnages ne sont pas fait pour se rencontrer et encore moins s’entendre.

 

 

La première partie de l’histoire m’a beaucoup plu. Les deux héros prennent un virage à 180° au bout de quelques pages et cassent le mythe de héros sauvant la jeune fille en détresse, trop présent encore à mon goût. La lycéenne un peu timide, qui panique facilement se transforme en un personnage fort qui sauve maintes et maintes fois la vie du anti-héros. Le pauvre est tellement travaillé par ses hormones qu’il n’a pas la tête à se concentrer sur la fin du monde. Tout est question de priorité dans la vie comme dans la mort ! Le ton est plutôt dramatique et quelques scènes sont vraiment poignantes.

 

 

La deuxième histoire prend complètement une direction humoristique pleinement assumée. Les jeunes filles enchaînent les bourdes et j’en suis encore à me demander comment elles font pour survivre plus de deux cases. Elles sont tellement idiotes que pour elles la « Pain de mie » traduisez pandémie, est un FlashMob trop génial. Mais il faut se méfier car elles pourraient bien nous surprendre dans la suite en passant en mode « Drôles de Dames ».

Pas de zombie dans la troisième histoire. Une jeune femme à qui tout réussi est victime d’un harcèlement moral qui va tourner à la tentative de meurtre. Un twist final qui laisse sur le cul, même pour moi qui ai le chic pour deviner les grosses ficelles scénaristiques.

Les dessins sont très beaux, bien que mon habitude à lire de la BD me laisse toujours à penser que les manga ne travail pas beaucoup les décors. Mention spécial aux cadrages ! Je suis devenues fan des contre plongés sur des jeunes femmes en maillot de bain ou en jupettes.

 

 

Définitivement un très bon manga Z qui laisse l’eau à la bouche pour la suite qu’on espère proche tant le tome 1 est complet et appétissant.

note9

 

Avis de Sarthasiris (notre expert manga)

Vous savez il y a deux types de mangas, ceux qui innovent et les autres… La lecture du synopsis au dos du manga en dit long sur ce dernier, « Yû Someya et Ikuse Minamori, un étudiant et une lycéenne tout ce qu’il y a de plus ordinaire». Ouais, il n’y a pas que ces derniers de très « ordinaires ». Le tome un nous présente une version apocalyptique de Tokyo des plus conventionnelles et c’est bien dommage… Du début à la fin de la lecture je n’ai pas décelé le moindre rebondissement dans l’œuvre, celui-ci enchaine des scènes plus surfaites les unes que les autres, où cette irrépressible sensation de déjà-vu règne.  

L’histoire sera coupée en trois situations parallèles, chacune présentent des survivants. Un club de lycéennes, un top modèle devenue handicapée et le duo des protagonistes, le duo qui pour survivre traversera diverses épreuves comme laisser mourir de pauvres gens condamnés et faire des choix douloureux… (L’ambiance apocalyptique par défaut, du classique quoi).  Si le manga n’a pas réussi à me convaincre par son scénario, je demeure curieux de savoir quel résultat donnera ces histoires « splitchés ». Cependant, quand je remarque le message que l’auteur à laissé à la dernière page « dans le prochain tome ikuse aura l’uniforme trop sexy tant attendu ! » Youpi, on a le sens des priorités, c’est bon signe…

Mais ne partez pas si vite ! Vous serez sans doute charmés par les gros plans omniprésents sur les sous vêtements de nos héroïnes, quoi de plus immersif quand on traite d’un sujet aussi sinistre et sombre que le post apo !?  Ok, là c’était un peu gratuit, les japs et les petites culottes c’est une longue histoire d’amour, on le sait…

Conclusion, la dégustation était assez fade, il manque une thématique de base solide qui saurait susciter un minimum d’intérêt à mon égard, mais ne nous avançons pas trop vite, il ne s’agit que du tome 1… Ce manga sera éventuellement un bon divertissement pour un néophyte du genre, de par son contenu anodin.

Tokyo Summer of the Dead, vas-tu être repêché par le génie ou resteras-tu te morfondre dans un océan de mangas ?

 

note4

 

Auteur

july

Mère de famille nombreuse, experte en technique de combat de rues, maniement du sabre et vannes pourries, se dressant contre la futur menace zombie....parce que sans déconner ça finira bien par nous tomber dessus...hein?!

Articles relatifs

10 Commentaires

  1. Le prix n’est pas très élevé :-)

  2. C’est pour ça que je m’echine a l’avoir :P

  3. Super article :D

  4. Etant une grande fan de mangas, j ‘ai vraiment hâte de le lire, il à l’air génial ♥

  5. Merci pour vos commentaires toujours aussi….délicieux;)

  6. Mouais… Pas convaincu. C’est surtout le côté “jeune puceau obsédé”, qui risque de vite me casser les couilles ^^” ! Mais bon, à voir.

  7. J’ai gagné l’exemplaire dans le hall aux enchère , c’est quoi la suite pour l’avoir mtnt ? :3

    • Je ne m’occupe pas de concours mais je suggère d’envoyer un mail à Zombei World avec vos coordonnées. En tout cas Félicitations! vous allez vous régaler!

  8. c trop génial se manga mieux que tokyo ghoul sans etre méchante ! ^^ les dessins parfait et l’histoire parfaite ! normalement je deteste les zombie comme hight shool of the dead mais là, sa m’impressionne ! *^* vive se manga !

    ps : les persos sont trop mignon ;)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*