Une nouvelle aire glaciaire s’annonce, il va falloir s’y préparer !

Alors que l’on nous bassine depuis des années avec la théorie du réchauffement climatique, de plus en plus de scientifiques s’accordent à penser que nous ne finirons pas rôtis dans le désert sous un soleil de plomb mais plutôt en train de grelotter sur la banquise.

Je vous livre l’article d’Alan Caruba publié en anglais il y a peu :

“Quand vous considérez qu’une bande de propagandistes du réchauffement climatique se sont réunis ce mois-ci à Varsovie pour la 19ème Conférence de la Convention-cadre de L’ONU sur le Changement climatique, pour réduire des émissions “de gaz à effet de serre” et qu”ils prétendent toujours que nous sommes au beau milieu d’un réchauffement climatique, vous avez une démonstration manifeste de comment nous nous faisons berner ! Il semblerait que les scientifiques aient fourni, à la demande de ces propagandistes,  des modèles climatiques falsifiés et imprécis pour soutenir la thèse du réchauffement climatique, ce qui est, en soi, une fraude criminelle.

Petit à petit, la vérité prend forme car le temps devient de plus en plus froid et les gens s’interrogent. Les médias ont enterré les histoires d’événements froids extraordinaires ou continuent à marcher sur la pointe des pieds autour de la vérité.

Un exemple est un article récent du Wall Street Journal écrit par Robert Lee Hotz, “Des faits et gestes étranges sur le Soleil”.  Hotz a rapporté que “les chercheurs sont déconcertés. Ils ne peuvent pas dire si l’accalmie est provisoire ou si elle est le début d’un déclin de plusieurs décennies, qui pourrait atténuer le réchauffement climatique en changeant la luminosité du soleil ou les longueurs d’ondes de sa lumière.”

Après avoir décrit le fait que le Soleil est entré dans une période d’activité de taches solaires réduite, toujours précurseur d’un cycle de refroidissement et même d’une période glaciaire,  le docteur David Hathaway, responsable du groupe de physique solaire au Centre de Vol de Marshall Space de la NASA, explique “Ceci peut nous donner un bref sursis du réchauffement climatique, mais ne va pas l’arrêter.”

Autrement dit, vous ne pouvez pas avoir confiance en ce que disent les scientifiques gouvernementaux sur le réchauffement climatique. La politique gouvernementale depuis les années 1980 a été de dire que ce réchauffement climatique est réel et constitue une grande menace pour la Terre. Ce que le docteur Hathaway et d’autre “partisants du réchauffement climatique” essayent désespérément d’ignorer est le fait que la Terre est entrée dans un cycle de refroidissement naturel et prévisible autour de 1997 – 1998. Et qu’il fait de plus en plus froid depuis!

En 1997 Robert W. Felix a écrit un livre  sur la prochaine période glaciaire “Pas par le Feu, mais par la Glace.” Il est toujours disponible. Son site Web,  IceAgeNow.info fournit des informations mises à jour sur les nombreux événements météorologiques dans le monde entier qui démontrent l’arrivée d’un âge de glace – que ce soit une mini-période-glaciaire ou une grandeur nature – . Felix dit qu’une Période glaciaire majeure, quand elle commence, progresse très vite.

Un post sur le site Web de Felix est de Victor Emanuel Velasco Herrera, un géophysicien à l’Université de Mexico, qui prévoit que “la Terre entrera dans ‘ une petite Période glaciaire ‘ qui durera de 60 à 80 ans probablement causée par la diminution de l’activité solaire.” Il n’y a pas besoin d’être géophysicien pour comprendre qu’une activité solaire moindre engendre une Terre plus froide.

2014 est l’année où beaucoup de scientifiques croient en une période glaciaire, “mini” ou grandeur nature. Herrera a protégé sa prévision en disant qu’ “avec la fabrication en série actuelle du dioxyde de carbone (CO2), il est peu probable que nous voyons une période glaciaire majeure comme celle d’il y a 12,000 ans.” Le Dioxyde de carbone ne joue aucun rôle dans le réchauffement de la Terre. C’est un élément très secondaire de l’Atmosphère de la terre.

Les implications d’une période glaciaire, peu importe sa durée, sont son impact sur la croissance des récoltes pour alimenter tout le monde. Le Docteur Tim Patterson du Département de Sciences de La terre de l’Université Carleton du Canada, dans son article du 18 mai 2007  dans le Calgary Times, a écrit que les données satellites “montrent qu’en 2020 le prochain cycle solaire sera le cycle solaire 25,  le plus faible depuis la petite Période glaciaire (qui a commencé au 13ème siècle et a fini autour de 1860) …et que cela devrait être une grande préoccupation stratégique au Canada parce que personne ne fait d’agriculture plus au Nord du Canada. Autrement dit, le Canada – la grande corbeille à pain du monde – ne pourrait pas  cultiver de grains dans une grande partie des prairies.” Cette prévision s’applique aussi, bien sûr, à la production américaine de grains.

D’autres scientifiques ont sonné l’alarme, prévoyant un rafraîchissement spectaculaire pour commencer lors de la décennie actuelle. Le Docteur Oleg Sorokhtin, un collègue de l’Académie russe de Sciences naturelles, a noté que “la Terre a passé le sommet de sa période la plus chaude et la période de froid surviendra très bientôt,  le froid réel s’installera quand l’activité solaire atteindra son minimum, avant 2041 et durera pendant 50-60 ans ou encore plus longtemps.” Tandis que les années citées par les scientifiques peuvent différer, ils sont d’accord que nous allons vers des décennies de froid.

 Dans les années qui ont suivi la fin des années 1980, “le réchauffement climatique” a été lâché sur le monde comme le plus grand canular de l’ère moderne, des milliards de gens ont cru que la Terre était menacée par un grand réchauffement climatique dû à la production humaine “des gaz à effet de serre” artificiels résultant de l’industrie et de toutes les autres utilisations de carburants comme le charbon, le pétrole et le gaz naturel. Tandis que le dioxyde de carbone a, en effet, augmenté dans l’atmosphère, la vérité est que la Terre est entrée dans un cycle de refroidissement et que nous sommes à l’aube d’un temps très froid pendant des décennies. Nous pourrions même traverser une Période glaciaire véritable.

Vous ne pouvez pas dépendre de ce que les médias vous disent. Ils sont programmés pour continuer le canular du réchauffement climatique. Vous pouvez, cependant, vous instruire avec des livres comme celui de Robert Felix. Vous pouvez utiliser Google pour en découvrir plus sur les périodes glaciaires. Vous pouvez et devez vous préparer pour des changements du climat de la Terre qui auront des impacts énormes sur l’économie mondiale et sur la capacité de cultiver assez de récoltes pour alimenter la population mondiale.”

Hors donc, chers Zombiesworldiens et Zombiesworldiennes, il va nous falloir revoir nos BOB, sortez le maillot de bain pour le remplacer par la doudoune en plumes ! La Zombieworld Team se penche donc actuellement sur la question et vous prépare un gros dossier où vous trouverez toutes les informations susceptibles de vous aider à survivre et à chasser le mammouth lors de l’aire glaciaire de demain. Il est temps de se préparer …

Auteur

Mary

Mère de 2 enfants, passionnée de survie, experte en techniques de combat de spray et en maniement de seringue, se dresse contre la bêtise, l'égocentrisme, et... les zombies, parce que, sans déconner, July a raison, ça va nous tomber dessus !

Articles relatifs

6 Commentaires

  1. Tant d’années d’évolution sociale, culturelle et scientifique pour finalement affirmer ce que les anciens avaient predis il de cela des millénaires.

  2. très intéressant comme article c’est vraiment a l’opposée de tout ce que dise les média

  3. “L’interglaciaire actuel
    Il y a 11 000 ans , dans l’HN, la Terre se trouvait le plus proche du soleil en été (configuration étés chauds, hivers froids). Actuellement au cours de l’année (voir la figure Marche des saisons), c’est en été (de HN) que la Terre se trouve le plus éloigné du soleil (configuration étés frais, hivers doux). Ceci peut être mis en relation avec le fait qu’au cours des dix mille dernières années, les hautes latitudes de l’hémisphère nord se sont progressivement refroidies : le pergélisol initialement restreint aux très hautes latitudes a progressé vers le sud. Une telle situation prépare l’établissement d’une couverture neigeuse permanente aux hautes latitudes de l’hémisphère nord, prémisse à la prochaine glaciation. C’est ce qui limite en général la durée d’un interglaciaire à une dizaine de milliers d’années. Cependant dans le cas actuel….

    Le futur ?
    Dans le cas actuel, l’excentricité de l’ellipse étant particulièrement faible, alors que l’inclinaison est loin d’être à son minimum, la situation est peu favorable au retour d’une glaciation; de plus, cette situation va évoluer progressivement à l’établissement d’étés de plus en plus chauds en H.N. (diminution de la distance Terre-Soleil en juin, au cours des prochains milliers d’années (voir la figure Théorie astronomique du climat/précession). Tout indique l’absence de construction d’une calotte dans les prochains siècles, prochains millénaires, mais à nouveau un réchauffement naturel des étés de l’H.N. Que nous enseigne le passé ? Cette configuration astronomique est rare au cours des dernières centaines de milliers d’années (faible excentricité) mais s’est produite il y a environ 400 000 ans (stade isotopique 11), où l’interglaciaire a été particulièrement long (environ 30 000 ans). A cette époque, le balancier des 11 000 ans a peu joué, et le nouveau cycle de 22 000 ans s’est établi alors que le niveau des mers était encore élevé. Bien que la reconstitution du climat de cette époque soit encore difficile, les données actuelles suggèrent un état plus chaud que la moyenne des interglaciaires (cela semble être la seule époque où l’on ait trouvé des pollens de vigne sauvage dans le Vercors), et un niveau des mers plus élevé (une dizaine de mètres ?).

    Marie-Antoinette Mélières
    Laboratoire de glaciologie et géophysique de l’environnement (Grenoble) ”

    Source : http://www.cnrs.fr/cw/dossiers/dosclim1/sysfacte/soleil/soleil1.htm

  4. Désolé, mais c’est un peu n’importe quoi cet article …
    Premièrement, ça n’a rien à faire ici … Quel lien avec les zombies ???
    Deuxièmement : ” Terre est entrée dans un cycle de refroidissement naturel et prévisible autour de 1997 – 1998″ … C’est faux ! Je vous invite à regarder les graphiques sur cette page :
    http://www.notre-planete.info/terre/climatologie_meteo/changement-climatique-donnees.php

    95% des scientifiques croient au réchauffement climatique, et ils avaient annoncé des gros coup de froid car c’est un dérèglement … Par exemple, la banquise fond, l’apport d’eau froide rafraichie le golf stream (plus important courant marin chaud), ce qui engendre une baisse des températures sur les côtes influencé par le golf stream !!!

    Essayez de ne pas confondre climat et météo …… Merci !

    PS : Cet article était sans doute fait sur le ton de l’humour, mais évitez la désinformation svp … Ou créez un nouveau site climatosceptique ;)

  5. Pour rappel :
    Les dix années les plus chaudes jamais enregistrées sont toutes postérieures à 1997. Ainsi, l’année 2010 est la plus chaude, suivie de près par 1998 et 2005. De plus, la décennie 2001-2010 a connu la température la plus élevée jamais enregistrée sur une décennie depuis le début des relevés instrumentaux.

  6. Je suis tout à fait d’accord avec toi, même si je me permet de préciser un autre fait. je tiens à attirer ton attention sur la précession des équinoxes qui à lieu environ tout les 25000 ans. Après ce phénomène où l’inclinaison de rotation de la terre s’est légèrement modifié (incluant un déplacement des pôles.) , se précède alors une ère de glaciation du globe terrestre. C’est ainsi depuis plus de 4 milliard d”années et actuellement nous avons dépassé notre cota depuis la fin du 20siecle. Nous vivons actuellement une situation inédite pour l’homme moderne. Par conséquent, je doute fort que des diagrammes ou autres statistiques puissent prédire quoi que ce soit en la matière. Après c’est juste un avis, ce ne change rien au fait qu’il n’y ai aucune trace de zombies dans cet article, même si a le mérite d’être pris en considération.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*