Universal Soldier : Day of Reckoning de John Hyams

Universal Soldier : Day of Reckoning de John HyamsVu au PIFFF 2012

Réalisation et scénario : John Hyams

Année de production : 2012

Pays de production : États-Unis

Interprètes : Jean-Claude Van Damme, Scott Adkins, Dolph Lundgren

Durée : 114 min

Date de sortie DVD/Blu-Ray : 23 janvier 2013

 

 

 

 

Synopsis du PIFFF

Après avoir été plongé dans le coma, John se réveille et découvre que sa famille a été massacrée. Hanté par les images de ce meurtre, il va se lancer à la poursuite du bourreau, Luc Deveraux…

 

Universal Soldier : Day of Reckoning de John Hyams

 

Avis

Universal Soldier : Day of Reckoning est le quatrième opus de la saga initiée en 1992 par Roland Emmerich, et le deuxième film de la saga a être réalisé par John Hyams. Après un changement d’angle brutal pour Universal Soldier : Regeneration (3ème du nom), John Hyams change encore une fois la donne pour accoucher d’une œuvre qui diffère totalement des origines de Universal Soldier que nous connaissons… Le personnage de Luc Deveraux, incarné par Jean-Claude Van Damme, n’a plus rien à voir avec celui des débuts (qui n’avait déjà rien à avoir avec celui du troisième opus). John Hyams explore vraiment tous les horizons possibles et imaginables…

 

Universal Soldier : Day of Reckoning de John Hyams

 

On est donc face à un scénario qui, de l’univers de Universal Soldier, ne reprend que l’idée de réanimation de soldats morts. Cette nouvelle version des troupes d’Uni-Sol est plus puissante que jamais, ce qui n’est pas étonnant au vu des progrès de la science et de la médecine… Entre techniques de pointe de clonage et implants mémoriels high-tech, quoi de plus normal ?

Dans un autre film, je pourrais dire que les scènes d’action sont trop nombreuses et que le scénario tient sur un timbre poste. Mais étonnament je n’en ferais rien, même si mathématiquement c’est le cas. L’ensemble reste dynamique, bien orchestré et malgré un scénario très simple, il possède néanmoins quelques complexités. On en prend réellement plein les yeux au sens littéraire comme au sens propre (certains effets stroboscopiques pulvérisent la vue).

Mais je vois déjà la question : depuis quand Luc Deveraux/JCVD est-il le méchant de l’histoire ? Méchant… oui et non : à la tête d’une armée irrégulière d’Uni-Sol, Luc Deveraux tente, face au gouvernement américain, d’obtenir la liberté de ses “frères d’armes”.

Petit bémol amusant, quelques faux raccords sont à noter, comme un t-shirt ensanglanté devenant parfois étrangement trop propre, ou encore une blessure qui hésite entre se fixer au-dessus de l’oeil gauche ou de l’oeil droit. Tourné en 3D et projeté tel quel lors d’un festival de film fantastique américain, le film est depuis visible seulement en 2D… la 3D n’apportant rien de supplémentaire à mon goût.

En revanche, nous avons eu la chance de voir Universal Soldier : Day of Reckoning dans sa version sanglante, et ça c’est vraiment un gros plus (il parait que face à la version normale ce n’est pas le même film du tout).

 

 

 

 

 

 

 

note7

 

Bande annonce

http://www.dailymotion.com/video/xum02p

 

Auteur

Quartz14

Pigiste touche-à-tout ! Ouais, pigiste ! Rédacteur, c'est bien beau, mais j'ai pas l'temps, c'est qu'y a du zombie à tuer... Petit, petit, petit...

Articles relatifs

0 Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*