Courts Métrages Culture Z Vidéos — 24 février 2013
Victorian Undead, critique


Réalisation : Ross SHEPHERD

Format et nationalité : Court métrage anglais

Genre : Épouvante, Horreur, Action 


Sortie : Décembre 2012


Durée : 4min 40


Casting : Amber COOMBS

 

Site Officiel

Twitter  Officiel

 

 

Petit Rappel historique

 L’époque victorienne désigne les années de règne de Victoria Ire du Royaume-Uni, de 1837 à 1901. L’époque victorienne est précédée de l’époque géorgienne et suivie de l’époque édouardienne. Notons aussi que ” Victorian Undead ” est aussi le titre d’un comics zombie présenté il y a quelques temps sur Zombies World.

Synopsis

Quand une jeune femme seule se promène dans les bois et rencontre un homme étrange, le paisible après-midi de promenade se transforme en un combat vicieux et sanglant pour la survie.

 

Avis

Projeté dans plusieurs festivals (UK Festival of Zombie Culture 2012, Tri-Cities International Fantastic Film Festival 2013, 2013 LoneStarCon3 Independent Film Festival), ce film est, sur le plan technique, un des meilleurs courts métrages que j’ai eu l’occasion de voir, enfin fini les films où le cadre n’est pas fixé, dans lesquels on ne sait pas ce qu’on doit voir et qui nous donne mal au crâne tant le cadrage approximatif nous explose les yeux (quand ce n’est pas une sirène qui hurle de façon inexpliqué et agressive). Pour une fois on a un film avec des plans propres et soignés. Il est clair que l’équipe de tournage à pris le temps de préparer chaque scène avant de les tourner.

Comme souvent, les zombies sont des plus crédibles, bravo au HMC (Habillage, Maquillage, Coiffure) pour les zombies donc, mais aussi pour les costumes, qui nous propulsent cent an en arrière.

Le principal défaut de ce film, puisqu’il faut bien en trouver, est qu’il est trop court. Quelques minutes de plus n’auraient pas été de refus. Et pourquoi pas 90 minutes ? Voilà un sujet de long métrage qui nous changerait un peu. En un mot “Félicitation” à Ross Shepherd !

 

Court Métrage Victorian Undead

 

 

note7

Auteur

Etudiant en réalisation à l'EICAR (Saint-Denis) et attiré depuis plusieurs années par l'univers zombie, cette attirance se "confirme" et pousse à passer de simple consommateur de film et jeux vidéo à l'écriture et la réalisation de films et projets photos lié à cela.

Articles relatifs

8 Commentaires

  1. Je n’ai presque pas du tout aimé ce court, il est plat et sans intrigue.
    En fait je suis déçu car en effet techniquement il est vraiment chouette mais il manque le petit truc en plus (qui à mon avis tiendrai dans une idée de génie dans le scénario), j’ai le sentiment que l’auteur a gâché une cartouche, c’est frustrant.

    • L’intrigue est de savoir si elle va se faire bouffer ou pas, il est malheureusement trop court et fait presque office de teaser ou d’intro d’un film bien plus long.

      Mais quand tu passes de zombie parkour à ce court métrage, il fait presque office de chef d’oeuvre du 7eme art, une belle image, pas de sirène qui hurle, les mouvements de caméra ne te donne pas envie de vomir.

      • oué mais comparer je sais pas si c’est une bonne façon d’évaluer!
        regarde par exemple, une petite crote de lapin, comparée à une énorme bouse… Ba ça reste de la merde!! :D

        par contre ce qui est top c’est en effet l’approche “nouvelle” du genre avec une époque différente et un style bien léché… mais c pour ça que je suis déçu, que je vois ça comme une cartouche gachée…

        • j’avoue que quelques minutes de plus et un scénario béton auraient permis un 10/10

  2. D’accord avec Mat pour le manque d’intrigue, mais par contre je trouve les maquillage plutôt pas mal pour le coup.
    Après 4min c’est vraiment court, il aurai peut être dut mettre quelques minutes en plus pour que Mat y trouve son petit truc en plus qu’il manque ^^

  3. Ben voila, belle vitrine mais rien en magasin… j’ai réussi à bailler en moins de 4 minutes…

  4. On dirais plus un extrait de film, mais je le trouve très bien. Parfois à vouloir en faire trop, les vidéos sont nul à ch…! Comme beaucoup. Sa me fait penser au livre “victoria reine et tueuse de demons” où il y a pleins de petits passage avec zombies, notamment chez le Lord Quimby.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*