Actu Survie News Survie — 18 décembre 2012
Vos données dans la montagne

En suisse on ne fait pas que dans le l’horlogocolatier, on fait aussi dans la protection de données ! En effet si pensez passer l’arme à gauche d’ici quelques jours pour la fin du monde, eux vous proposent de sauvegarder vos données numériques au coeur de la montagne !

Swiss Fort Knoxx

Subsistent deux bunker à Saanen et Sweisimmen, en Alpes suisses donc, reconvertis en data center destinés à la sauvegarde de vos données personnelles. Vous pouvez emmener votre clé usb ou disque dur à pied, en hélicoptère ou jet privé, ou envoyer les photos de votre lol-cat directement par internet. Puis en cas de pépin, vous pouvez vous faire livrer une copie de votre dernière sauvegarde en quelques heures. Tout est surveillé, caméras, gardes, portes blindées à codes confidentiels, ascenseur monoplace, sas sécurisé par empreinte digitale et temperature du doigt…

 

Porte d'entrée

Porte d’entrée ?

 

En revanche tout ça à un prix, entre 20 000 et 10 0000 Francs Suisse par mois, soit 16 000 à 80 000 euros ! Ca fait cher pour un particulier. Si vous en avez les moyens, voici leur site Swiss Fort Knox geré par SIAG Secure (bon courage si vous ne parlez ni allemand ni anglais). Sachez tout de même que pour ce prix là, vos données seront enregistrées dans un premier bunker, puis une copie sera faites dans un 2e bunker top secret. Ces deux data center sont thermiquement régulés par une fleuve souterrain et un ondulateur temporisera la mise en marche de générateurs de secours en cas de panne de courant. Ceux-ci fournissant de l’energie pour plusieurs mois !

Et vous, seriez-vous prêts à dépenser vos économies pour une sauvegarde comme celle-ci ? Sachant que les bunkers sont prévus pour encaisser un tremblement de terre et une bombe atomique, alors quelques zombies banquiers…

Auteur

Je pense que je serai le dernier survivant.

Articles relatifs

3 Commentaires

  1. Déjà que les suisses ont des bunkers dans leurs immeubles (véridique, doubles portes blindés de cinquante centimètres !!!)

  2. Ils sont fous ces suisses… Ou alors ils sont très intelligents !

    Mieux vaut passer pour un fou face au reste du monde et survivre en cas de pépin. Rira bien qui rira le dernier !

  3. A l’ere du doute, precipitee par l’affaire Snowden et l’indiscretion maladive de la NSA, l’image de solidite et de stabilite de la Suisse semble le meilleur argument de vente pour les entreprises specialisees dans la securisation des donnees.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*