Comics Papiers — 23 septembre 2011
Walking Dead, tome 14 – Piégés !

Dessin : Charlie Adlard

Scénario : Robert Kirkman

Édition : Delcourt

Prix : 13,50 €

Pages: 144 (noir & blanc)

Date de sortie : 21 Septembre 2011

 

Synopsis
À la suite de la tragédie qui vient tout juste d’ébranler la communauté d’Alexendria, Douglas Monroe cède sa place de leader à Rick.
Son sang froid, son sens de l’organisation et sa lucidité durant l’agression du groupe de maraudeurs a effectivement prouvé à tous sa capacité à faire face aux situations extrêmes.
Reste que les coups de feu échangés semble avoir attiré l’attention à des kilomètres à la ronde.
C’est la fin d’une utopie, il n’y aura pas de retour à une vie normale… Mais fallait-il en douter?

Avis
C’est avec impatience que je me suis empressé de dévorer ce nouveau tome de la saga Walking Dead.
Pour tout dire, j’avais une petite appréhension sur le contenu de ce nouvel opus tant les précédents tournaient un peu en rond.

Donc on retrouve nos personnages durant une courte période d’accalmie, mais se préparant tout de même à l’arrivée des rôdeurs attirés par la fusillade du dernier tome.
Et là, ça recommence.
La première partie se résume à un épandage de sentiments et de relationnel entre les personnages. On se dit alors, que l’action ne va être encore que sporadique et ce, jusqu’au bout.

Heureusement, il n’en est rien.
Sans trop dévoiler l’intrigue, les zombies arriveront à entrer dans la zone sécurisée et s’en suivront de bonnes scènes de combats avec son lot de sang, de têtes qui volent et de tripes à l’air. Mais aussi beaucoup de morts…vivants et surtout de morts tout courts.
Rien ne sera mis de côté et nous retrouverons ce qui est un peu la marque de fabrique de la série, je veux bien entendu parler des décès violents et soudains qui n’épargneront pas même certains personnages dit de premier plan. Et ne parlons pas du cliffhanger final….

Walking Dead épisode 14 Piégiés, n’est sûrement pas le meilleur tome de la saga, mais il a pour mérite de renouer avec l’action, de proposer un nouveau tournant à l’histoire et surtout un changement de mentalité du personnage principal.
Enfin espérons-le, car sans ça, Charlie Adlard et Robert Kirkman risquent de créer un sentiment de lassitude pour certains lecteurs.
Par ailleurs, et cela devient de plus en plus flagrant et éventuellement problématique, on a l’impression que les graphismes dans leur ensemble sont moins soignés
En effet, que ce soit au niveau des personnages tant au niveau des paysages, par moment, on s’étonne de la qualité du trait. Et cela se vérifie surtout sur les faciès des morts-vivants dont les visages sont de plus en plus simplistes.
Mais bon, Walking Dead c’est Walking Dead et on attend déjà avec impatiente la sortie du tome 15 !

note8

Auteur

Ben

Articles relatifs

10 Commentaires

  1. Avant de lire le tome 14, replongez vous dans le Tome 13 car au début du nouveau, il y a quelques pages ou l’on ai un peu perdu entre les différents personnages. Comme le souligne Ben, il est vrai que les graphismes au début de l’album sont moins appliqués à croire que les planches on été faite à la va vite. Enfin le tome 14 réserve des surprises dont on ne se remet pas. Arrivé à la dernière page, nous avons envie de crier ” nnnnnooooooonnnnnnn la suite vite !!!! “. Franchement le Tome 14 est vraiment supérieur au Tome précédent. A ne pas rater !

  2. Pingback: Walking Dead Tome 14

  3. Les dessins ont toujours été le point faible de Walking Dead. Ils ont un coté Brouillon peut être volontaire mais ça manque de détail.

    Pour le contenu, c’est peut être un des meilleurs tomes. Très crédible dans sa psychologie et les relations qui se nouent (et se finissent) mais aussi dans l’horreur de l’action ou chaque décision donne un tournant assez incroyable à l’histoire.

    Difficile de ne pas spoiler mais les amoureux de Walking Dead vont encore se prendre une claque dans la gueule.

    • Effectivement les dessins ont toujours un côté brouillon malheureusement mais j’ai l’impression qu’ils le sont encore plus que lors des premiers tomes…
      Surtout pour les zombies qui sont assez bâclés je trouve.
      Par contre pour la double page et le gros plan sur le personnage qui …(chuuuuuuuut !), là c’est beau.

      • Le premier tome, c’est pas le même dessinateur. C’est Tony Moore qui a style nettement plus détaillé mais aussi plus cartoon. Vu les délai de parution, il fallait un mec comme Adlard pour tenir le coup.

        Dommage on perd en finition et en caractérisation des personnages. D’où l’impression qu’ils portent les mêmes fringues, armes voir qu’on est du mal à reconnaitre les persos.

        Ps: Carl c’est le meilleur :)

  4. Arg.. j le chope demain ! J ai hate de le lire ! ^^

    • Un conseil, ne le feuillette surtout pas avant de le lire !!!
      Découvre chaque page au fur et à mesure.
      :cool:

  5. C’est le genre, les zombies marcheurs qui font trop peur aux couillons qui ne peuvent pas marcher un peux plus vite qu’eux.

    Trop d’invraisemblances, je préfère ZOMBILAND !!!

    • Parceque tu peux marcher indéfiniment toi??!

    • @ haaaaaaaaaaa:
      J’ai bien peur pour toi que Walking Dead soit un peu plus profond qu’une histoire de marcheurs qui marchent ou de rôdeurs qui rôdent (comme tu veux tu as le choix).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*