Comics Papiers — 21 septembre 2012
Walking Dead tome 16 : Un vaste monde

Scénario : Robert Kirkman
Dessin : Charlie Adlard

Édition : Delcourt
Genre : Zombie, survie
Date de sortie : 5 septembre 2012
Nombre de tomes : 16
Statut : Série en cours
Prix conseillé : 13, 25€

 

 

Synopsis

Rick et son nouveau groupe vont peut être retrouver une stabilité. Ils vont tenter de trouver une solution pour ne plus vivre avec la peur au ventre d’être surpris par un zombie qui ne souhaite que vous avaler tout cru. Dans ce tome, la confiance du chef sera mise à rude épreuve. À qui faut-il l’accorder ? Des choix difficiles vont être pris pour essayer d’améliorer la vie des survivants. Y arriveront-ils ? Dépêchez vous de lire le seizième opus.

 

Avis  

Quelle joie de pouvoir remettre ses griffes sur un Walking Dead. Même si les derniers récits n’ont pas toujours été à la hauteur des premiers, ça reste toujours un bon comic très divertissant.  Qu’en sera t-il de ce nouveau récit ?

L’idée de communauté se précise de plus en plus. Robert Kirkman insiste sur le fait que la grande famille de Rick n’est pas la seule à survivre tant bien que mal. Des groupes plus ou moins importants se constituent petit à petit. On a le sentiment que la vie renaît au milieu de cette apocalypse zombie. Sera t-il possible un jour d’ignorer définitivement les zombies ? C’est le rêve de certains. Sera t-il réalisable ?

Même s’il y a une volonté de recréer un havre de paix pour essayer de vivre « normalement », les zombies restent une menace omniprésente. En effet, personne n’est à l’abri de se faire avoir par un mort-vivant qui se cache derrière un mur, un arbre…  Personne ne peut considérer sa vie comme un acquis, c’est pour cela que la tension est présente en permanence. La peur rôde, et  empêche toute âme vivante de dormir. L’expression « dormir sur ses deux oreilles », n’a plus d’adepte dans ce monde.

De par leurs pérégrinations, la petite équipe croise des survivants avec une philosophie de survie différente, cela leur permet d’évoluer, de se recentrer et de prendre conscience de leurs atouts et de leurs défauts.

La bd continue sur l’idée que les zombies ne sont pas les seuls à être considérés comme des ennemis, tous les hommes ne sont pas dignes de confiance. Il vaut se méfier de tout le monde.

Au fil de la série, les personnages dévoilent un caractère évolutif. Si l’un renforce sa confiance, un autre se méfie d’avantage. Le clan de Rick agit comme des vases communiquant, ils sont très soudés.

Même si c’est un tome qui n’est pas forcément placé sous l’égide de l’action, il semble être un récit de transition vers un nouveau monde. Meilleur ou pire, telle est la question ?

Malgré la présence de nouveau personnage, les rescapés des premiers albums restent au centre du récit, ce qui est très agréable, car c’est à eux que l’on s’attache. Ce sont des héros de la survie en milieu zombie et le lecteur a en permanence la crainte d’en perdre un. Ils incarnent la souffrance, la peur, les obstacles mais aussi la réussite, des moments de bonheur et une incroyable force collective. Voir Rick, Carl, Andrea, Glenn ou Sophia mourir serait une épreuve difficile pour le lecteur. Est-ce que le récit abandonnera sur le bord du chemin un de nos personnages préférés ? Grande question.

Robert Kirkman a réussi à rendre ses personnages attachants et indispensables. Chacun à une tâche qui se détermine au fil du temps et la perte de l’un d’eux apparaitrait comme une difficulté de survie et un véritable manque. Même si Rick est le chef, ils sont tous des héros. Que va t-il leur arriver ? Vont-ils être séparés ? Malheureusement nous ne pouvons rien vous dévoiler.

En ce qui concerne le graphisme, il est fidèle aux autres tomes. Nous retrouvons encore des doubles pages époustouflantes sur lesquels on s’arrête avec plaisir.

 

En bref 

Un récit fidèle à l’univers de Kirkman et Adlard. C’est toujours aussi agréable de lire Walking Dead. Même si le récit ne comporte pas de l’action à outrance, il reste toujours aussi intéressant. On attend impatiemment la suite pour savoir comment va évoluer leur nouvelle philosophie de vie. Bonne lecture.

 

note7

 

  

Auteur

sherane

Chroniqueuse bande-dessinée, comics, manga, livre ... et plus généralement tout ce qui se dévore.

Articles relatifs

0 Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*