Comics Culture Z Papiers — 12 février 2013
Walking Dead – Tome 17 – Terrifiant, la critique !

walking dead 17 couvertureScénario: Robert Kirkman

Dessin : Charlie Adlard

Edition : Delcourt

Date de sortie : 30 janvier 2013

Nombre de tomes : 17

Statut : Série en cours

Nombre de pages : 160 pages

Prix conseillé : 13,95€

 

 

Synopsis

Après leur visite de la Colline, le petit groupe de Rick décide de retourner à Alexandria. Le chemin n’est pas de tout repos car ils croisent les hommes du terrible Negan, qui les menacent et souhaitent soumettre Rick à leurs règles. Cependant connaissant notre chef, il réplique par la violence et pense avoir fait peur à Negan. Est-ce que l’avertissement de Rick sera suffisant ? Va t-il y avoir des morts ? Va t-on perdre des figures emblématiques de la série ? Vont-ils enfin réussir à vivre des moments de repos et de bonheur ? Toutes ses questions nous brûlent les lèvres à chaque tome de Walking Dead, qu’en est-il de celui-ci ?

 

Avis

Un tome qui promet encore des rebondissements et beaucoup de suspens. Difficile de commencer cette chronique sans montrer un grand enthousiasme face à ce tome qui est une très belle surprise. Il s’agit d’une série relativement longue car elle possède déjà 17 opus et ce n’est pas fini. Je commencerai donc par un grand bravo, car après tout ce temps, on est toujours étonné, choqué et surpris. L’action est au rendez-vous, on n’a pas le temps de s’ennuyer. De plus on peut remarquer, un travail précis sur le scénario et extrêmement dense. Elément qui avait un peu manqué dans le précédent ouvrage. Ici, on peut apprécier la qualité du récit qui regagne en énergie, en intérêt et en suspens. On sent que les deux auteurs ont soigné l’histoire pour proposer un produit de grande qualité. On peut affirmer que c’est un carton plein et que leur nomination au festival international d’Angoulême est bien méritée. Adlard et Kirkman, nous prouvent qu’ils sont toujours enthousiastes pour leur bébé Walking Dead et qu’ils s’amusent toujours autant, quel plaisir pour le lecteur !

Les personnages se précisent, certains prennent de plus en plus de place pour notre plus grand plaisir. Rick est un héros complexe, c’est à la fois un chef qui doit prendre des décisions difficiles mais c’est aussi un homme sensible, en proie aux doutes. Les multiples facettes de père et chef sont présentes, s’opposent pour montrer que ce n’est pas si facile de diriger car il faut mettre de côté le personnel. Michonne est présentée avec un peu plus de douceur, on constate que ce n’est pas qu’un katana qui découpe des zombies avec aisance et souplesse. Tous ses personnages que l’on suit depuis un moment maintenant, évoluent, se posent des questions, font leur deuil, essaient de vivre et ne choisissent pas tous les mêmes voies. Chacun a trouvé sa place et possède son importance. L’histoire ne se tisse pas qu’autour de Rick mais autour de Rick, Carl, Andrea, Maggie, Glenn, Sophia, Michonne, Abraham etc. Ce sont cette richesse et ces différences de caractères qui permettent à la série de se renouveler et de surprendre les lecteurs.

Parlons à présent du dessin. La patte Adlard est maintenant bien connue et pourtant, vous pourrez observer quelques innovations bien senties. Sans en dire trop, on peut penser notamment aux scènes muettes, qui sont d’une force incroyable. Le silence apporte une tension supplémentaire très intéressante. Comme dans un film, on a une image qui se répète, avec un unique élément qui change ; cette vision est à certain moment crispant. L’esprit du film muet en noir et blanc intensifie aussi la violence. Des morts et des planches graphiques qui peut rappeler Battle Royal (surtout un passage).

Ce mélange graphique et scénaristique est excellent et place ce dix-septième dans les meilleurs Walking Dead.

En Bref : Une excellente surprise, qui donne envie de lire la suite. La série ne s’essouffle pas, bien au contraire. Un grand bravo ! Il est à lire de toute urgence. Un seul conseil : dévorez-le !

 

note9

Auteur

sherane

Chroniqueuse bande-dessinée, comics, manga, livre ... et plus généralement tout ce qui se dévore.

Articles relatifs

24 Commentaires

  1. Apres la lecture de ce tome .. beaucoup de mal a m’endormir !
    Pas a cause de la peur .. juste choqué !!
    Encore bravo . Vivement la suite !!!!!!!!!!!!!
    ;o)

    • Pareil … Certaines images sont durs à encaisser ;)

  2. Haaaa,

    J’attendais la critique de ce tome avec impatience !!!
    Selon moi un des meilleurs depuis longtemps … Torturé, sombre et ultra violent.
    Le précédent était un peu plat, mais annoncé du lourd ; On est pas déçu et la suite s’annonce tout aussi bonne !
    La découverte de la bande de Negan apporte une nouvelle aire pour le comic, et le fameux Negan (et sa petite amie Lucille ;) ) devrait faire passer le gouverneur pour un enfant de coeur :)
    Je suis ravi !

    Andréa reste fidèle à elle même, dure, combative et impitoyable … Je la kiffe ! Par contre je déteste absolument son personnage dans la série TV, et de plus en plus. La tête de l’actrice me revient pas et son personnage ne lui ressemble en aucun cas … Ce n’est pas Andréa ! :(

    [modéré]

    MAGNIFIQUE …. VIVEMENT LA SUITE

    • c’est moyen de mettre dans les commentaires, l’élément le plus important du tome, même si tu préviens. Les gens qui passent vite fait et le voit sans faire gaffe sont totalement spoiler et n’ont plus d’effet de surprise.
      Pour le coup ici c’est vraiment une mort hyper emblématique et super importante pour la suite.

      • tu as raison je l’ai modéré! :D

  3. Alors je me disais bien que je ne l’avais pas celui là… Si c’est alors le meilleur tome. Je dois me le procurer MOUAHAHHA

  4. Super chronique Shérane!
    j’ai abandonné depuis le chapitre 6 mais je reprendrai un jour, quand j’aurai le temps :)

    mais à force de bosser pour zw, je me suis fait spoiler dans tous les sens, c’est de ma faute…

    :o

  5. Moi j’ai pas lu ta chronique, ni les commentaires !

    J’me suis arreté au T14 pour l’instant car je prend pas le temps de lire et à force je suis paumé, faudrait que je reprenne au moins à partir du tome T10 pour me remettre dedans.

    Mais j’ai le 15 et le 16 dans ma bibliothèque qui m’appelent tout les jours…

    • Et ba faut les lire au moins pour ce tome 17 qui est franchement génial.
      Je suis contente que la critique vous plaise.

  6. Re-salut !

    Désolé pour le spoil, j’ai vraiment essayé de le cacher le plus possible pour pas gâcher la surprise … Visiblement ce n’était pas assez ! Désolé si j’ai fait du tord …. Merci Mat d’avoir modéré sans me taper dessus ^^

    Vous pouvez pas mettre en place un système pour cacher le spoil , où l faut cliquer pour l’ouvrir par exemple ???
    Ce passage m’a bien marqué, et à part sur ce site y’a pas grand monde avec qui en parler, d’où ma connerie ;)

    En tout cas, je confirme les dires de Shérane … Si vous aviez décroché du comic, c’est le moment idéal pour vous y replonger dedans… Du très grand !
    Personnellement, je considère le comic TWD comme mon plus grand plaisir zombiphile depuis belle lurette !

    • C’est pas grave, t’inquiète pas, mais c’est mieux que se soit modéré car il ne faudrait vraiment pas gâcher la surprise aux autres. Bon pour mat c’est mort hahahaha mais bon un spoil de plus ou de moins hein?
      Oui c’est sur que c’est un gros choc et le dessin à ce moment là est extrêmement violent voire insupportable. En revanche ce n’est jamais de la violence gratuite c’est pour cela que c’est un excellent tome.

      • Oui, c’est sur vous avez bien fait de modérer … Désolé pour Mat ^^ On m’avait fait, volontairement, le coup pour Usual Suspect. Et le film est vraiment gaché avec cette connaissance avancée !

        Dis moi, toi qui aime apparemment autant que moi le comic … Qu’est ce que tu penses d’Andréa dans le comic et de sa prestation dans la série TV ?
        Je trouve qu’elle est totalement différente dans la série … Elle est antipathique, limite nunuche … Je peux pas la supporter. Bref, elle sert pas à grand chose ! …(j’ai failli lâcher encore un spoil ^^)
        Alors que dans le comic elle est une des pièces maitresse de la bande : meilleure tireuse, peur de rien, intelligente, passionnée (sa réaction dans le tome 17 suite à l’annonce de Rick le montre bien)… J’ai parfois l’impression que Daryl reprend un peu ses caractéristiques dans la série (en partie seulement). C’est ma plus grande déception au niveau de la série !

        • Les images sont effectivement très durs …
          Comme pour Tyreese, j’ai dû relire la page plusieurs fois pour être sur de ce que j’avais bien lu/vu
          Mais comme tu dis tout ça n’est pas gratuit (comme dans crossed par ex.), c’est très bien construit … Et l’ambiance qui se dégage de cette scène est très pesante et réaliste

        • Andrea est un personnage très intéressant dans le comics car elle s’adapte très bien et sa spécialité de snipeuse est cool. Dans ma série elle est différente et intéressante. J’avoue que j’adhère beaucoup moins à ce qu’ils en ont fait dans la saison 3. C’est vrai qu’elle a un côté fleur bleue un peu agaçant. C’est bien qu’il s’écarte du comics mais toute la partie avec le gouverneur et ce qu’ils font d’Andrea me gênent un peu.

          • On est donc d’accord :)
            J’apprécie qu’ils dérivent un peu du comic, histoire qu’on soit surpris … Mais le caractère et la personnalité des personnage devrait rester plus proche de l’œuvre original. Je suis curieux de voir ce qu’ils vont faire d’elle pour la suite

      • oué je suis plus à ça prêt :D

  7. Excellente chronique comme d’hab, ya plus qu’a passer chez la Sherane pour qu’elle file son exemplaire à Baltorg ^^

  8. Merdique les dernier tome

  9. Les deux ou trois derniers, oui. Mais ce tome 17 est au top, vraiment

  10. Pingback: Walking Dead, la carte de la BD

  11. Je ne suis pas totalement d’accord avec ta note et ta critique.
    Pour moi ça fait quelques tomes que l’histoire tourne en rond; Kirkman n’a pas de scénario écrit à l’avance et ça commence à se sentir.
    En gros tout tourne autour de la conquête d’un nouveau refuge, d’un mec type Gouverneur psychopathe et de la question : qui sera le suivant à y passer. On a eut déjà ça plusieurs fois, il faut quelque chose de neuf.

    Il fait aussi selon moi, la grosse erreur de tuer trop régulièrement ses personnages (surement pour créer une surprise) et surtout les plus intéressants/attachants(Dale, Tyreese, Morgan, et maintenant les 2 que vous savez) et autant ça a fonctionné à merveille à la prison, autant ici c’est jouer sur une pente glissante. L’une des morts je l’avais deviné avec l’annonce de la grossesse de Maggie. (même si la mise en scène de cette mort était franchement génial)
    Il ne reste bientôt plus personne du casting de départ et je n’arrive plus à m’attacher aux nouveaux personnages ou même simplement m’y intéresser car je sais qu’ils vont y rester.
    J’aurais aimé voir l’évolution de plus de personnages sur le long terme.

    Kirkman joue trop la carte du retournement de situation avec une vague de zombie ou des catastrophes comme le coup de Carl touché à la tête, qui était une fausse prise de risque.

    On ne peut évidemment pas écrire une histoire de zombie sans se salir les mains, mais il faut selon moi savoir doser, mais il n’y arrive pas. La preuve, il doit sans arrêt inventer des nouveaux persos loin d’être égaux en terme d’intérêt.
    Pour moi il est temps que la série prenne un nouveau tournant soit dans le sens de la destruction du monde, soit de la vraie reconstruction, soit des infos sur l’origine de la contagion, bref quelque chose de réellement nouveau.
    Il reste bien sûr les zombies, le gore, l’action, les beaux dessins mais ça ne suffit plus.

    • Ba je suis désolée, mais sincèrement je considère que c’est un excellent tome, les tomes précédents étaient un peu plus mou et plus décevant mais celui-ci non. La mort des personnages est déroutante mais c’est aussi cela qui est bien car pour une fois on s’aperçoit qu’aucun personnage n’est à l’abri et pour une histoire de survie c’est plutôt une bonne chose. Après on arrive vers autre chose contrairement à ce que tu penses car ils trouvent une ville, le problème étant le gang qui fait autorité mais ils arrivent petit à petit vers une solution, mais évidement ce n’est pas si simple. Je trouve que Kirkmans sait se renouveler et que le tome 17 promet une suite qui reprend une narration intéressante.
      Comme qui dirait “il en faut pour tous les goûts!”

    • je trouve depuis un petit moment que le scénario tourne un peu en boucle, c’est vrai, mais il ne faut pas perdre de vue que ils sont à la recherche d’un lieux sur. Et c’est justement la façons don la vérité va tombé que j’attend dans les comics.

      Marialexie, Kirkman à le soucis suivant:
      L’histoire joue sur un monde composé de morts vivants, ce que tu trouve ennuyant serait certainement ce qui se passerait en vrai. Donc si tu trouve que le scénario est à bout de souffle, arrête donc de lire. Tu parle de renouvellement ? Tu n’arrive pas à t’attacher au nouveau ? Alors j’ai une excellente nouvelle pour toi. C’est l’objectif de Kirkman ! Tu vis ce que Rick est en train de vivre. Il ne s’attache plus, à part au personnage qu’il connait depuis longtemps.

      Je suis donc de l’avis de Sherane, le Tome 17 redonne un nouveau départ ! (d’ailleurs, je trouve qu’il manque des vents violents parfois ^^”)

      • Je ne vis pas ce manque d’attachement comme le perso principal qui est à bout de souffle. (ça fait déja un bon moment que Rick est blasé) Autant je comprends ce qu’il ressent autant ça n’a rien à voir avec mes réticences.
        C’est facile de dire si tu aimes plus lis plus, c’est plus compliqué que ça car je veux savoir si le scénario a une finalité ou pas. De même je n’ai pas dis que c’était totalement mauvais juste que la qualité a baissé (mais il reste de bons éléments bien sûr sinon là je ne lirais plus du tout)
        Je ne suis pas la seule a avoir cette opinion de déception. Pas mal de fans du genre (et je parle de fans du genre de longue date pas de ceux et celles qui ont découverts le genre avec ce comics) sont de mon avis pour dire qu’il faut voir un peu autre chose: le survival / les morts surprises et les sociopathes ça tient la route sur une histoire courte (comme un film qui dure 1h-1h30) mais là ça fait au moins 3 tomes qu’on a besoin de voir du neuf: pourquoi ne pas nous montrer des images du reste du monde par ex ?

        Si on ne peut plus s’intéresser aux personnages présents dans le récit c’est qu’il y a un gros problème au niveau scénariste. Oui Kirkman joue trop souvent la carte de la mort à l’improviste ou de la vague de zombie pour faire rebondir son histoire et au bout de 17 tomes on est en droit de vouloir du sang frais.
        A force de génocider ses persos à grand coup de “n’importe qui peut y rester” il doit renouveler son cast et les nouveaux sont loin d’être aussi intéressants/profonds que le noyaux dur. (Ce qui me confirme qu’il n’a pas de scénario établi à l’avance)
        Il a trop supprimé de bons éléments pour créer de l’émotion chez les lecteurs.

        Franchement le gang je l’ai vu venir, les 2 morts aussi, et qui y croit vraiment à la Colline ?
        J’aime cette bd mais ça m’empêche pas d’avoir l’oeil critique surtout quand on a été habitué à du très bon. :)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*