Comics Culture Z Papiers — 06 juin 2014
Walking Dead tome 20, Sur le sentier de la guerre, la chronique!!!

Titre: Walking Dead Tome 20 Sur le sentier de la guerre

Auteur: Robert Kirkman

Illustrateur: Charlie Adlard

Éditeur: Delcourt

Sortie le 2 Juin 2014

Nb de pages: 138

Prix: 13.95 euros

Genre: Horreur, post apo….

Précédemment dans Walking Dead: Pendant que Rick termine la planification de l’attaque de la communauté des Sauveurs avec Ezéchiel, Michonne et Jésus au Royaume, Negan rend une petite visite à Alexandria….Où il provoque de nouveaux dégâts et tue Spencer. Lorsque Rick rejoint la communauté et affronte Negan, celui-ci l’humilie une dernière fois. pris de court, Rick s’empresse d’attaquer le convoi des Sauveurs alors qu’il est sur le départ, mais son improvisation tourne mal, et les pertes se font sentir des deux côtés. La guerre est alors déclarée…

On vous en avait parlé, la critique du tome 19 juste là!

Chez nous c’est comme ça qu’on fait Toctoc!

Pitch du tome 20: Rick se rend jusqu’au camp de Negan pour lui signifier son intention de ne plus “commercer” avec lui. Il lui propose une trêve…..que Negan refuse comme de bien entendu. Commence alors les hostilités entre coups de feu, attaques de zombies et grenades….

L’avis de July:

Un peu mieux que le tome 19, bon y’avait pas de mal tellement c’était mauvais, l’histoire se perd néanmoins dans un dédale de dialogues totalement insipides et surtout très très longs.

Le dessin est revenu à un niveau acceptable, loin du gâchis du tome précédent, quelques planches réserves même de bonnes surprises, notamment les doubles pages qui sont assez jolies. Par contre, Adlard a vraiment un problème pour dessiner les vêtements avec des carreaux, ça saute aux yeux ! (Mais qu’est-ce qu’elle nous raconte la nana, on s’en fout de ça mais c’est pas vrai!!!!)

Tout ça pour éviter de vous parler du scénario, mes amis! Hey ben oui, on a pas encore touché le fond mais Kirkman creuse avec beaucoup d’application.Voilà un bon moment déjà que Rick et Negan se tourne autour comme un couple de collégiesn qui ne sait pas s’y prendre. Negan a le charisme d’un poulpe, surtout après un méchant tel que le Gouverneur. De plus, pas mal de ses actions sont totalement injustifiées et stupides. Il dézingue un de ces hommes quasiment sans raison (il voulait juste un peu violer une nana) mais laisse vivre certains de ses adversaires sans plus de raisons non plus…..

Vaut mieux s’adresser à sa chatte qu’à ses seins! …je sens que je vais me faire engueuler pour cette vanne…

Dans ce tome, on assiste à pas mal de bastons qui auraient pu être de grands moments épiques mais qui sont pour la plupart ratés. On perd quelques personnages mais on s’en fout, il manque une tension dramatique….On a constamment l’impression de tourner en rond: “Je te provoque, je fous le bordel chez toi et puis pouf, je rentre dans mon camps et c’est toi qui vient”, voilà la formule de ce tome.

Les personnages enchainent les décisions stupides, et plus tristes encore les personnages centraux auxquels nous nous sommes tant attachés dépérissent à vue d’œil. Où est notre Michonne combattante ? Où est le Rick très dark qui coupait des gorges à coups de dents? Et même Karl, qui nous énervait mais avait un énorme potentiel???? Rien, moins que rien….Negan sort insultes et grossièretés mais comme je l’avais déjà dit, la vulgarité se manie délicatement si on veut faire mouche et là Kirkman ne sait pas du tout faire…Bordel à queue!

Je me suis demandé pourquoi je continuait à lire ce comics qui devient de plus en plus déprimant par sa chute….ben surement pour voir jusqu’où les auteurs vont tomber avant de comprendre qu’il faut savoir s’arrêter!

note5

 

 

Auteur

july

Mère de famille nombreuse, experte en technique de combat de rues, maniement du sabre et vannes pourries, se dressant contre la futur menace zombie....parce que sans déconner ça finira bien par nous tomber dessus...hein?!

Articles relatifs

1 Commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*