Films Vidéos — 12 juin 2012
WAR OF THE DEAD (STONE’S WAR)

Titre original :  Stone’s War
Réalisation : Marko Mäkilaakso
Scénario : Marko Mäkilaakso, Barr B. Potter
Format et nationalité : États-Unis, Lithuanie, Italie
Genre :
Horreur
Année
: 2011
Durée :
1 heure 26 minutes
Casting :
Andrew Tiernan, Mikko Leppilampi, Samuel Vauramo

 

 

 Synopsis

Le capitaine Martin Stone dirige un groupe d’élite de soldats Américains et Finlandais lors d’une attaque de bunker. Ayant sous-estimé la force ennemie, ils se retrouvent obligés de battre en retraite dans la forêt. Alors qu’ils tentent de se réorganiser, ils se font subitement attaquer par les mêmes soldats qu’ils venaient de tuer quelques minutes plus tôt. Forcés de s’enfoncer plus profond dans le territoire russe, ils vont découvrir l’un des secrets de guerre les plus terrifiants et vont réaliser qu’ils ont réveillé un ennemi bien plus dangereux.

Le genre zombie est revenu à la mode ces dernières années et c’est tant mieux, même si les déceptions sont nombreuses, quelques fois je suis surpris par la qualité de certains longs métrages.
Côté scénario, une vieille recette de zombies énervés, des expériences menées par les nazis transformant d’honnêtes patriotes en mort-vivants athlétiques et une mission qui sent le sapin pour les bidasses qui n’ont pas la moindre idée d’à quelle sauce ils vont être mangés.
Heureusement Marko Mäkilaakso, réalisateur et scénariste, réussit à surprendre, non pas du point de vue du script qui est en lui-même classique façon Outpost, mais au niveau de la mise en scène qui assure exactement à tous les niveaux de ce que l’on est en droit d’attendre d’un film de morts-vivants.
L’action est bien menée malgré la caméra qui a des tendances parkinsoniennes, nous sommes loin de l’ampleur épique et dramatique de Band of Brothers, mais le contrat est rempli en terme de gore, de gerbes de sang entre troufions burnés et zombies enragés. Sans trop en dire le final est le passage le plus intéressant du métrage.


Le budget d’un million de dollars assure le spectacle, la reconstitution de l’époque Seconde Guerre Mondiale, les armes, les véhicules, les effets pyrotechniques, les explosions, les acteurs sont crédibles, issus pour la plupart des productions TV, comme le réalisateur, mais il faut avouer que le résultat est plus qu’honorable.
Pour le moment War of the Dead s’est fait connaître dans les festivals du Nord de l’Europe et du Canada, la Grande-Bretagne dispose déjà du DVD et le blu ray sera disponible cet été en Finlande.

Pour conclure, cette série B est à ranger au rayon des productions de bonne facture chez nos potes zombies, il est agréable de temps à autre que nos attentes soient récompensées et aux vues du nombre de sorties cette année, il est à craindre que la qualité ne sera pas de mise pour chacune d’entre elles.

war of the dead the team

Image de prévisualisation YouTube

 

note7

Auteur

sengoten

J'ai été inhumé dans l'Est de la France en 1973, revenu de l'au-delà pour défendre la cause zombiesque, je combattrai de toutes mes forces pour empêcher le rationnel et les esprits cartésiens de s'imposer. Lucio Fulci forever.

Articles relatifs

0 Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*