Culture Z Livres Papiers — 21 février 2013
World War Z par Max Brooks

world war z de max brooksTitre original:  World War Z

Auteur: Max Brooks

Éditeur: Livre de poche

Date de sorties: 2006

Nb de pages: 535 pages

Site officiel

 

Synopsis

Pour faire simple et concis, je pourrais reprendre une des premières lignes de l’auteur dans l’introduction “Souvenirs et angoisses (…) forment l’ossature du livre que vous tenez entre les mains.” Et c’est exactement de ça dont il s’agit. L’auteur recueil pour l’ONU des témoignages brutes des survivants de la “Guerre des Zombies”.

Chapitre après chapitre, on découvre comment aux quatre coins du monde, les individus, les populations et les gouvernements ont gérer cette crise sans précédent.

Une courte aparté du narrateur au début des témoignages nous renseigne sur la situation de la ville ou du pays où l’on se trouve. Les écarts qu’ont creusé la guerre entre notre “maintenant” et leur “après” sont vraiment effrayants.  Bon, pas autant que les histoires humaines mais les chiffres donnent parfois le tournis.

 

Extrait : Chapitre 1 Région du Grand Chong quing, Fédération chinoise unie. Avant la guerre, cette région comptait plus de trente-cinq millions d’habitants. Aujourd’hui, il en reste à peine cinquante milles.

Et donc un auteur, qui dézingue trente-quatre millions neuf cent cinquante milles personnes dès la première page, mérite largement mon respect.

 

Avis

J’ai adoré ce livre, comme beaucoup, notamment pour sa pluralité et sa vitesse. 

Pluralité car il est rare dans un livre, à fortiori un livre de zombies, de voyager autant. C’est sûr qu’avec une bande d’affamés aux trousses, les destinations de vacances se réduisent à pas grand chose. Et vitesse car on passe par tout les types d’aventures en peu de pages et que l’on a pas le temps de s’ennuyer.

L’auteur nous offre sa vision des pays et des cultures telles qu’il les a identifiés aujourd’hui et telles qu’elles le seront après la guerre. Le découpage est bien agencé, le tout se lit avec appétit. Certaines histoires sont déjà cultes mais je vous laisse le soin de choisir votre préférée, la mienne parle d’un commandant de sous-marin…

Notons que ce livre va faire l’objet d’un film qui est annoncé pour l’été 2013 avec Brad Pitt dans le rôle de l’agent de l’ONU.

Pour finir, un conseil: si vous ne l’avez pas lu, allez-y les yeux fermés. Si vous l’avez déjà lu et ben…retournez-y, vous n’avez rien de mieux à faire ;)

note9

 

Auteur

july

Mère de famille nombreuse, experte en technique de combat de rues, maniement du sabre et vannes pourries, se dressant contre la futur menace zombie....parce que sans déconner ça finira bien par nous tomber dessus...hein?!

Articles relatifs

6 Commentaires

  1. Il a l’air vraiment très plaisant à lire ! Des que je pourrai je l’achèterai mais en général les films tiré de livre ne sont pas aussi bien ou à la hauteur, à voir.

    • Je suis assez d’accord, j’ai assez peu d’exemples de films tirés de livres et qui soient biens…là il va s’agir d’une adaptation “libre”, ce qui se traduit souvent par “on a pris le sujet et on a fait n’importe quoi avec”. Il semble que le film se dirige plutôt vers la période de contamination.

  2. Le roman est vraiment génial, mais le seul point commun avec le film c’est le titre… En même temps ça ne doit pas être facile à adapter.

  3. Pingback: rencontre avec max brooks, world war z, brad pitt, le livre de poche, le dernier bar avant la fin du monde

  4. Je viens de le lire et je dois dire que j’ai adoré. C’est trés rythmé malgré la diverdité des lieux mais c’est surtout l’intelligence des interptrétations géo politique que j’ai préféré.

  5. Je dois être un des rares à ne pas avoir accroché à world war Z il semblerait…
    J’ai lâché le bouquin vers la page 150. Impossible de rentrer dedans, trop d’abréviations, très peu d’émotions, descriptions pas assez efficaces voir inexistante pour imaginer les lieux. Les récits se suivent et se ressemblent (le style ne change pas selon les personnages interrogés…). J’ai trouvé l’ensemble plat et ennuyant… Bref une grosse déception pour ma part !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*