Films Vidéos — 23 août 2011
Zombie Diaries 2 : World of the Dead, la critique !

Réalisation: Kevin Gates et Michael Bartlett
Casting : Alix Wilton Regan, Philip Brodie, Josh Myers et Vicky Aracio

Format et nationalité : Long métrage britannique
Genre :
Épouvante – Horreur
Année de production : 2011
Durée : 1h28
Sortie en DVD & Blu-ray : 23 Aout 2011

 

 

Synopsis 

Trois mois se sont écoulés depuis l’éruption virale qui a anéanti 99,9% de la population mondiale, transformant ses victimes en zombies mangeurs de chair fraîche. Au Royaume-Uni, un groupe de survivants composé de soldats et de civils a trouvé refuge dans une base militaire en rase campagne. La vie dans ce nouveau monde est rude et brutale, mais l’espoir renait lorsque le groupe arrive à intercepter un message reçu depuis une base militaire sur la côte selon lequel un havre de paix existerait quelque part en Europe. Leur voyage s’avère périlleux à travers des paysages ravagés par la mort, où les morts-vivants sont en nombre et imposent leur propre sens de l’ordre. Ce qui suit est un voyage dans l’enfer et une bataille désespérée pour la survie même de la race humaine.

 

Critique

Aujourd’hui est sorti en DVD et Blu-Ray, Zombie Diaries 2 : World of the Dead, sans même passer par la case cinéma.
Comme indiqué, il s’agit donc de la suite de The Zombie Diaries (Journal d’un zombie) de Michael Barlett et Kevin Gates, sorti en 2006, et qui fut une plutôt bonne surprise.

La première scène du film, bien que prévisible, met immédiatement le spectateur dans une ambiance sinistre et oppressante .

Pour ce 2ème opus, on garde les mêmes bases qui ont fait le charme du premier. Le style “caméra à l’épaule” confère donc, une totale immersion dans le quotidien des personnages.
Inversement, fini l’effet de surprise dû à l’apparition de l’épidémie et place au désir de survie, à la désolation et au sentiment d’impuissance face à un monde qui vole en éclat.

L’autorité y est mise à mal, tout comme la morale et certains comportements face à un évènement qui change les règles de la société. Ainsi, et c’est paradoxale, le danger ne viendra pas forcément des morts, mais bien des vivants qui perdront toute humanité.

Pour finir, même si lors de certaines scènes, une bonne luminosité et de bons cadrages (mais c’est volontaire) nous font défaut pour apprécier les charmantes trombines des zombies ambulants, ce film ravira les amateurs du genre.
Enfin, et c’est à souligner, les acteurs sont plutôt bons, le scénario est intéressant et (encore plus rare) les doublages français sont justes et loin d’être ridicules.

Bande annonce

Image de prévisualisation YouTube

 

note4

 

 

 

Auteur

Ben

Articles relatifs

3 Commentaires

  1. Alors pour une fois Ben, je ne suis pas du tout d’accord avec toi :lol: .

    J’ai trouvé ce deuxième volet d’une nullité absolue. Rien de nouveau, pas d’effets de surprise, des dialogues qui sombrent dans des abysses infinies, et des scènes de “stratégies militaires” peu crédibles voir complètement à côté de la plaque (le mec dans la cave de la maison, la nana qui a le fusil à pompe qui couvre leur retraite, etc).

    Franchement, si j’avais une notre à lui mettre : 1/5. J’ai craqué et n’ai pas vu les 15 dernières minutes. Franchement déçue. Ce n’est pas à la hauteur du genre zombie britannique.

  2. Bon d’accord, mea culpa, je me suis un peu enflammé, mais j’ai aussi un argument en ma faveur, votre honneur !
    Il faut dire que j’ai vu ce film juste après: Villemolle 81, la Cité des Zombies et Zombis of Mass Destruction.
    J’ai des circonstances atténuantes non ?
    :lol:

    • Honnêtement je ne t’en veux pas dans le sens où nous pauvres rédacteurs zombiesworldiens que nous sommes, sommes obligés de regarder des nullités absolues (entre film, web série et autres). Donc forcément on transforme le “franchement pourri” en “bof” et le “pourri” en “plutot cool”. Mais cependant Warning !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*