Comics Culture Z Papiers — 20 avril 2013
Zombie Tales tome 2, la chronique

 

Titre: Zombie Tales tome 2

Auteurs/illustrateurs: Niles, Morgan, Lansdale, Kesel, Barreto, Hardman, Oosterveer, Chee.

Éditeur: French Eyes, Summer media

Nb de pages: 96

Prix: 13 euros

Lien pour French Eyes Edition

Synopsis:

Dans ce tome deux, vous trouverez deux grandes histoires divisées en plusieurs chapitres. Commençons par La guerre à la maison, récit en trois parties par Lansdale et Barreto qui traite de vétérans estropiés et d’une infirmière pour le moins sexy, qui luttent pour s’échapper d’un hôpital durant une invasion Z.

  Puis vient à la fin du tome, Zaambi de Chris et terry Morgan avec Hardman au dessin. Ici il est question de rônins qui doivent lutter pour sauver le Japon (non mais en fait c’est la Chine hahaha!) et surtout d’un jeune garçon dont la bravoure va dépasser les espérances de tout le monde, même les siennes.

Puis quelques histoires assez sympas dans l’ensemble comme Une personne très sociable où un mari n’arrive pas à se débarrasser définitivement de sa femme (on connaît tous le problème à un moment de notre vie).

Également, Printemps 2061 qui explore une dystopie qui fonctionne assez bien; Double portraits et son exploration artistique du mythe Z. Vous pourrez aussi lire Zounds et éventuellement me dire de quoi ça parle, moi avoir toujours pas compris…Ben ouai des fois je suis fatiguée aussi! Sans oublier Dernier arrêt au village avec sa chasseuse motarde ultra sexy et la bonne blague de 5 étoiles.

                                                  Planche extraite de La guerre à la maison.

Avis:

Après avoir lu les trois tomes, je dois admettre qu’ils sont tous assez différents et de qualité plus ou moins égale…ça vous aide pas? oui je sais mais attendez la suite!

Chaque tome a sa particularité et ainsi la série elle-même ne lasse pas le lecteur. Dans ce tome 2, on se concentre principalement sur deux grandes histoires qui explorent le thème de la bravoure.Chacune trouvera son public dans deux univers différents même si au fond le propos reste le même: le sacrifice de soi.

Les histoires sont sympas, ça se lit vite et on passe un bon moment.

On peut quand même déplorer une qualité de dessins très moyenne et la colo de Zaambi est déplorable.

Mention spéciale à Steinbach dans un style très manga.

Autre coup de cœur pour Printemps 2061 qui revisite la dystopie de façon très conventionnelle mais avec de belles illustrations toutefois un peu sombre.

Pas le meilleur de la série mais assez plaisant donc.

A noter: pas de fausses pubs, de crayonnés ou d’art-page mais une couv qui est à elle seule une œuvre d’art. Suite à la sortie du tome 4, très bientôt!!!

 

note6

Auteur

july

Mère de famille nombreuse, experte en technique de combat de rues, maniement du sabre et vannes pourries, se dressant contre la futur menace zombie....parce que sans déconner ça finira bien par nous tomber dessus...hein?!

Articles relatifs

0 Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*