BD Culture Z Papiers — 08 mars 2014
Zombie Walk, La BD de Manunta et Linck, la critique!!!

Titre: Zombie Walk

Auteur: Fabrice Linck et Guiseppe Manunta

Dessinateur: Guiseppe Manunta

Éditeur: Édition du Long Bec

Nb de pages: 105

Sortie en septembre 2013

Prix: 12,95 euros

Zombie Walk n’est qu’une fête où on est plein de sang, où on fait chier les passants, où on fait peur aux enfants….Non Zombie Walk est aussi une BD ou plutôt un comics hommage à la zombie walk justement. Ça aurait pu être une grosse plantade dans le genre de Fanboys Vs Zombies mais il n’en n’est rien. Loin de là même!

Le Pitch:

Strasbourg un après-midi de septembre….Depuis qu’elle a été viré par les laboratoires Lenz, rachel n’a qu’une idée en tête: révéler au grand public ce qu’elle sait su Sarnex. Ce coagulant révolutionnaire, prochainement commercialisé par son ancien employeur, constitue un progrès sensationnel pour la médecine. Seul problème: il n’est pas prêt et l’annonce de son arrivé sur le marché n’est destiné qu’à rassurer les gros investisseurs qui ont crus à ce projet. Rachel organise une marche de protestation à laquelle participent des centaines de personnes, mais pas son petit ami Franck. Lui aussi remercié par Lenz, il ne veut pourtant plus entendre parler de cette histoire et préfère rentrer à leur appartement. Au grand dam de sa compagne. Franck abandonne rachel à la tête d’une manif dont elle ignore qu’elle fera le jeu de Lenz et de son labo. Un jeu dangereux qu va plonger la ville dans un incroyable chaos et la transformer à jamais….

L’Avis de July:

Et si c’était comme ça que l’invasion allait commencer…..Le scénario est très intelligent car très crédible. Fleurtant avec des histoires comme 28 jours plus tard, louchant vers les infectés plus que des zombies à la Roméro, Zombie Walk est une bd qui fait froid dans le dos. On explore beaucoup de thèmes différents comme la manipulation médicale, les tests sur les animaux, la vindicte non violente face aux forces de l’ordre, les problèmes de couple…Bref y’a de tout! On trouve même une réminiscence du mythe de Frankenstein dans la relation d’un des chercheurs avec le monstre/patient 0 qu’il a créé. On peut reprocher néanmoins la rapidité avec laquelle cette histoire très dense est traitée. Certaines scènes auraient méritées d’être plus longue. Les dialogues sont bien écrits, n’envahissent pas les cases laissant s’exprimer le magnifique trait de Manunta.

Le dessin justement, qui affiche un vrai parti pris artistique. Tout, sauf la couv, est en crayonné. Le rendu est superbe, ne fait pas brouillon et n’aurait pas donné mieux après encrage et colo. Cela renforce l’idée d’urgence du scénario. La combinaison des deux est juste mortelle. Les scènes d’action, de bataille et de foule sont magnifiquement orchestrées et restent lisibles. Le découpage est irréprochable. Bref un quasi sans faute…mais ça va trop vite, j’aurais voulu la même en deux tomes pour savourer plus longtemps.

Mais qui est  Fabrice Linck?  Installé à Strasbourg depuis une vingtaine d’années, il a déjà publié Wild Wild West, un western alsacien au Éditions du Long Bec dessiné par Vanessa Cardinali. Il a pas mal écrit sur le foot et en a fait une bd intitulé Buisness football Club dessiné par Daniela Di Matteo chez Hugo BD. IL est également l’auteur de Sideline, une série policière en cours.

Et Guiseppe Manunta? Derrière ce nom si chantant se cache un napolitain (pas le gâteau trop bon non) vivant à Strasbourg. Après une école d’art, il devient infographiste. Début 90, il se lance dans la BD. Il est le papa de la coquine Giunchiglia paru chez Claire de Lune en 2007. Dessinateur connu pour ses productions érotiques, il participe aussi à de nombreux magazines tels de Heavy Metal, Penthouse Comics et Spectrum pour ne citer qu’eux.

note9

Auteur

july

Mère de famille nombreuse, experte en technique de combat de rues, maniement du sabre et vannes pourries, se dressant contre la futur menace zombie....parce que sans déconner ça finira bien par nous tomber dessus...hein?!

Articles relatifs

2 Commentaires

  1. Je crois que je vais me le commander, les dessins sont vraiment bien réalisés.

    • J’ai essayé de le commander dans ma librairie de quartier préférée, mais apparemment l’éditeur ne travaille qu’avec les gros distributeurs… dommage!
      Bon je vais le commander sur amazon :-/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*