Culture Z Séries Vidéos — 14 novembre 2012
Zombies World et The Walking Dead S03E05 [Spoil]

Saison 3 Épisode 5 : Say the word

Avis de Baltorg, ElKingKongBuddy, Gribbsie, Samou et Sherane

Une partie de l’équipe de Zombies World vous propose de retrouver chaque semaine la review de vos chroniqueurs et chroniqueuses préféré/es. Nous espérons que vous pourrez ainsi faire davantage connaissance avec chacun/e d’entre nous. Nous essaierons de ne pas trop dévoiler intrigues et surprises de la série, mais il y aura parfois quelques informations qui filtreront malgré tout, car sinon comment pourrions-nous écrire ?
Nous vous souhaitons à tous et toutes un bon moment en notre compagnie !

Ah et nous en profitons pour vous dire que si jamais vous souhaitez être des nôtres, pour rejoindre l’aventure c’est par ici !

SPLASH !

BALTORG

Et encore un épisode pour nous aider à tenir la semaine ! Il s’agit presque de l’épisode 4 partie B. En effet, l’action reprend là où nous l’avions abandonnée la semaine dernière. Ainsi nous verrons comment Rick va encaisser la perte de sa femme et la mise au monde de sa fille, la douce et mignonne « Little ass kicker » (ah, Daryl, le nouveau  Rimbaud !).
Du côté de Woodburry, la tension augmente d’un cran et il semble que les tripes de Michonne étaient dans le vrai vis-à-vis du Gouverneur et de ses administrés…

Encore un excellent épisode pour une saison qui – à mon avis – est la mieux fichue des trois. Excellente réalisation, nous avons droit à quelques pépites en matière de mise en scène (lorsque Rick sombre dans sa folie meurtrière) sans pour autant ne jamais sombrer dans la surenchère artistique. De plus le côté sordide est abandonné, ce qui m’avait un peu gêné dans l’épisode précédent. La grosse surprise vient – pour moi – de Daryl et du sous-entendu vis-à-vis de son passé…

ELKINGKONGBUDDY

Et voila le 5ème épisode de The Walking Dead saison 3 ! Pour moi ce n’est pas le meilleur mais certainement le plus mouvementé ! Vous allez me trouver monotone et impressionnable, mais je trouve que certaines séquences Michonne-Andrea sont toujours stressantes. Non pas le stress qu’on ressent lors d’une attaque de zombies, quand on se demande si son personnage préféré va mourir, ça c’est le stress qu’on ressent lorsqu’on regarde un film d’horreur. Moi je vous parle du stress qu’on ressent lors d’un film policier, quand votre enquêteur préféré fouille une maison et que vous avez envie de lui crier : ” Tire-toi ! Tu vas te faire choper ! “. Tout ça pour dire que je remarque encore une fois l’ambiance créée par The Walking Dead.
Au niveau de l’histoire, chaque personnage démarque de plus en plus son caractère des autres : soit il se démarque plus qu’avant, soit il change radicalement. Glenn devient attentionné et doux par exemple… Ah la grosse blague ! Ah ? Il était déjà comme ça ? Sinon évidemment je pense à quelque chose de particulier et si vous le loupez vous ne pouvez pas prétendre avoir vu l’épisode ! Mais je laisse le soin de spoiler aux autres rédacteurs s’ils en ont l’envie !

GRIBBSIE

Cet épisode semble augurer – à l’orée du hiatus de mi-saison – que tout le petit monde de TWD danse autour de 2 hommes rendus fous par la perte de leur famille. Ils sont prêts tout deux à se mettre en danger, l’un en faisant de sa fille zombie un animal domestique, l’autre en se lançant dans un amok qui ressemble à un suicide. Ne nous y trompons pas, toute la série est dirigée vers leur rencontre. Duel ou entente ? Notre tendance au spoil à des limites ;)
Et pendant ce temps à Vera Cruz (oui je sais, je l’ai déjà faite, mais que voulez-vous, j’aime abuser des bonnes choses), nous sommes les témoins impuissants de la rupture (quasi sentimentale, oui je continue à vouloir le voir comme ça !) entre Michonne et Andrea qui devrait finir par considérer les mises en garde de sa compagne qui quitte Woodbury sans elle (nul doute qu’elle reste dans les parages, prête à voler au secours de… ok là je m’emballe !). Glenn prend des risques pour maintenir une certaine cohésion de ce qu’il considère comme une famille. Daryl enfin, nous montre que l’homme des bois est fait de bois tendre, puisque son cœur semble fondre pour la petite “Little Ass Kicker, Sweetheart” (un nom amérindien plein de poésie, très certainement), alors qu’il saigne en même temps pour Carol, dont la tombe est vide (enfuie ? zombie ?) et sur laquelle il joue encore une fois au fleuriste.
Si on arrive à dépasser certaines incohérences, ce Say the word parvient à surprendre donc parfois par sa subtilité, comme avec le mur du souvenir de la maternité, qui résonne comme une pensée aux disparus.
Ami/es des faux-raccords : vous aurez remarqué que le zombie dont Rick larde le ventre de coups de couteau est filmé alternativement avec la tête appuyée contre le mur ou penchée sur sa poitrine, selon les plans. Failed ! Et pour ceux qui aiment le crypté, vous aurez aperçu le foulard rouge sombre à la poche arrière droite de la poche de Daryl. Hanky code ?

SAMOU

L’épisode de cette semaine fait encore fort ! Les scénaristes incluent avec brio les éléments de la bd. J’aime beaucoup la façon dont est traité le personnage du Gouverneur, à chaque épisode on nous en dévoile un peu plus sur lui. Très manipulateur, il a réussi à forcer le départ de Michonne et le champ est libre pour que sa relation avec Andrea évolue .Celle-ci va-t-elle finir par ouvrir les yeux ?
Les personnages de la prison ont été un peu laissés pour compte dans cet épisode. Toutefois l’image de fin dans laquelle on voit Rick décrocher un téléphone (encore un élément de la bd) est très prometteuse. La santé mentale de Rick ne va pas vraiment aller en s’arrangeant….
Pour ne rien changer : vivement l’épisode de la semaine prochaine !

SHERANE

Un épisode qui annonce de gros bouleversements et probablement la rencontre tant attendue de Rick et du Gouverneur. Vivement. Mais avant de prédire l’avenir parlons de cet épisode. Un Rick impressionnant face à la mort de Lori. Il devient menaçant, son instinct prend le dessus jusqu’à malmener Glenn. Est-il à présent dangereux pour le groupe ?
Le deuxième personnage qui tire son épingle du jeu est Michonne. Elle n’est pas très bavarde mais est une fine observatrice. Elle comprend avant tout le monde la menace qui plane sur la communauté. Le Gouverneur joue un double-jeu. D’ailleurs son regard est impressionnant : il est capable de passer d’un doux regard à des yeux qui vous fusillent et vous menacent. 
L’épisode nous dévoile son lot d’action. C’est assez perturbant car il y a des éléments proches du comic et d’autres très éloignés. Ce mélange permet de garder du suspense, ce qui est une bonne chose. L’action sera donc aussi au rendez-vous et vous découvrirez diverses manières de découper des zombies.
 
 
 
 

Pour retrouver l’article collégial des épisodes précédents :

1er épisode

2e épisode

3e épisode

4e épisode

 

Trailer de The Walking Dead Saison 3 Épisode 6 : Hounded
Image de prévisualisation YouTube

Auteur

Bonne proto-geekette mais piètre survivante, j'ai néanmoins fait mien l'adage : "Un bon zombie est un zombie mort. Deux fois."

Articles relatifs

0 Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*