Culture Z Séries Vidéos — 29 novembre 2012
Zombies World et The Walking Dead S03E07 [Spoil]

Saison 3 Épisode 7 : When the Dead Come Knocking

Avis de Baltorg, ElKingKonBudy, Gribbsie, Psykowpattes et Sherane

Une partie de l’équipe de Zombies World vous propose de retrouver chaque semaine la review de vos chroniqueurs et chroniqueuses préféré/es. Nous espérons que vous pourrez ainsi faire davantage connaissance avec chacun/e d’entre nous. Nous essaierons de ne pas trop dévoiler intrigues et surprises de la série, mais il y aura parfois quelques informations qui filtreront malgré tout, car sinon comment pourrions-nous écrire ?
Nous vous souhaitons à tous et toutes un bon moment en notre compagnie !

Nous en profitons pour vous dire que si vous souhaitez être des nôtres, pour rejoindre l’aventure c’est par ici !

BALTORG

Quel épisode cette semaine ! « Enfin » ! Voici certainement le mot qui caractérise la suite des aventures de nos héros. En effet, Michonne trouvant le chemin de la prison, il est temps pour Rick d’aller trouver le Gouverneur et le contentieux à régler risque de s’envenimer. Tout serait plus simple s’il n’y avait pas un Dixon dans chaque camp… Caïn et Abel vont devoir se retrouver.

J’ai trouvé encore une fois l’épisode remarquable. Il faut dire qu’il était aussi l’un des plus attendus car on sentait bien que la scène de torture, si marquante dans le comic, allait arriver, même si la destinataire ne serait pas la même. Verdict : bien que moins trash, la tension était là ! J’ai notamment adoré le face à face de Glenn contre le zombie. Je regrette juste que les retrouvailles de Daryl et sa belle passent autant inaperçu. Bientôt la fin (snif), elle s’annonce sanglante et pleine de surprises !

ELKINGKONGBUDY

Et voilà le nouvel épisode de The Walking Dead ! Riche en aventures et relativement proche de la bande dessinée, cet épisode est très intéressant. Je laisse le soin de spoiler à mon ami Baltorg s’il le souhaite, quant à moi, je ne ferai que vous parler des personnages, puisque c’est vraiment ça, la base de la série. La rencontre de personnages entre eux fait des éclats et reste très sympathique à voir. Le double aspect du Gouverneur est presque flippant, mais il vaut largement le coup d’œil … Il y a un coté “Dr Jekyll  and Mr Hyde” avec l’alternance maison-appartement et caveau sombre. Comment va-t’il réagir avec tel ou tel personnage ?
Autrement les tueurs de zombies deviennent des pros et s’essaye à des choses plus… vivantes que nos chers marcheurs.. Tiens, c’est marrant, ça fait moins bien qu’en anglais… Et à coté, Carl apprend à être un vrai homme.. Comment va-t-il gérer tout ce que subi son père lorsqu’il est le seul homme à bord ?
Pour finir, j’ajouterai que les metteurs en scène devraient faire beaucoup plus attention aux “détails”, c’est peut-être fastidieux, mais avec la qualité du reste, certaines choses font taches… On se souvient du ventre de Lori, aujourd’hui je ne suis pas sûr que le sniper qui a un gros plan rien que pour lui, pour prouver la bonne défense de la ville, soit très précis avec une arme qui tire par terre lorsque le tireur vise droit devant… Eh oui, le canon d’un fusil doit être droit pour bien tirer messieurs !

GRIBBSIE

Il faut accepter de jouer le jeu pour cet épisode. La torture est un spectacle violent, gratuit et éprouvant. Elle renvoie d’ordinaire celui/celle qui regarde à sa propre intégrité, autant mentale que physique. Et ici, je dois avouer que j’ai peiné à vraiment ressentir de l’empathie. Les personnages de Glenn et Maggie sont des victimes qui prennent cher, chacun à sa façon, via des sévices administrés par deux écoles : avec Merle, on a du tordu de base, violent,  physique ; avec le Gouverneur, on ne pourra que l’entrapercevoir mais on a là une façon plus sournoise, plus insidieuse, de faire souffrir. La dimension psychologique de la manipulation notamment aurait certainement mérité qu’on s’y attarde, mais the show must go on ! Glenn est un personnage dont la pulsion de vie avait été peu soulignée jusqu’ici, c’est chose faite !

Je ne vais pas rentrer dans le détail de chaque scène, mais l’apparition dans une cabane, où se cache la bande de Rick partie à la recherche de leurs amis prisonniers, d’un type qui ne semble pas avoir la lumière à tous les étages, n’est pas stupide. Elle montre qu’un an après une apocalypse zombie, tous n’ont pas intégré la réalité et ont préféré “s’évader” de celle-ci. Instinct de survie là encore sinon (Michonne), il deviendra en moins d’une minute de la barbaque fraîche pour les zombies, qui tout occupés à bâfrer comme des porcs (en deux plans très moches, (in ?)volontairement hommage aux films de cannibales des années 80), ne remarquent pas la fuite par derrière, très Survival of the Dead (ce n’est pas un compliment…).

Je ne partage pas l’avis de mes petits camarades puisque j’ai séché sur cet épisode. L’abondance de screens dans cet article illustre bien une difficulté à synthétiser l’ensemble, car celui-ci manque de cohérence. La multiplication de personnages tend à nuire à l’histoire, obligée de passer par des scènes un peu gênantes, comme l’observation du virus zombie par Milton assisté d’Andrea, qui arrive après une explication un poil plus épaisse d’Edwin Jenner… à la fin du dernier épisode de la saison 1 !!  Deux saisons pour refaire quelque chose en moins bien, à croire que les scénaristes ne regardent pas leur propre série !

 

PSKYKOWPATTES

Encore un magnifique épisode que nous propose AMC, un épisode où tout est présent, tension, amour, cruauté, etc.

Nous retrouvons donc Glenn et Maggie, détenus à Woodbury par le bras droit de Philip, Merle. La tension est omniprésente lors de l’interrogatoire plutôt musclé, où on se demande jusqu’où Merle est capable d’aller pour recueillir les information qu’il désire. Quant aux fans de Philip (le Gouverneur), ils ne seront pas déçus car la folie de ce personnage énigmatique se fait de plus en plus présente, tout comme son intelligence au cours de l’épisode.

Parallèlement, on retrouve Michonne qui rejoint les rang du groupe de Rick afin d’organiser un raid pour récupérer Glenn et Maggie des mains du Gouverneur. Mais ils se retrouveront vite face a un gros problème : la sécurité de Woodbury.

Durant ce temps, on suit aussi Andrea et l’ancien chercheur du gouvernement Milton Mamet qui pratique des expériences afin de comprendre le fonctionnement de la mémoire chez certains sujets atteints par l’infection zombie.

Au final cette épisode est riche ; il soulève pas mal de questions sans vraiment y répondre (serait-ce pour garder le maximum de revalidation pour le dernier épisode de la mid-season qui paraîtra la semaine prochaine ?)

SHERANE

Un épisode plein d’action, on ne s’ennuie pas. Enfin les groupes se rapprochent et créent des liens. L’épisode de séquestration arrive enfin. Le suspense est à son comble car on se demande quel va être le sort de cette pauvre Maggie. Malheureusement, le suspense tient plus à ce que l’on connait du comic que de ce qui se passe véritablement. La scène se déroule trop rapidement et la tension n’a pas le temps d’être à son comble. En ce qui concerne Glenn, la torture est impressionnante et Merle s’avère être particulièrement cruel. Le jeune Glenn devient un personnage de plus en plus intéressant qui révèle une force de caractère extraordinaire. Michonne est toujours aussi peu loquace, ce qui est dommage car dans certaines situations, il est frustrant de ne l’entendre pas plus parler. L’insistance sur les jeux de regard et les mimiques du visage était une excellente idée au début mais ce langage commence à s’épuiser, en espérant qu’on ne s’en lasse pas. Encore une fois, l’épisode se termine sur une situation clef, qui nous fait sautiller sur notre chaise en attendant la suite.

Pour retrouver l’article collégial des épisodes précédents :

1er épisode

2e épisode

3e épisode

4e épisode

5e épisode

6e épisode

 

Trailer de The Walking Dead Saison 3 Épisode 8 : Made to suffer
Image de prévisualisation YouTube

 

 

Auteur

Bonne proto-geekette mais piètre survivante, j'ai néanmoins fait mien l'adage : "Un bon zombie est un zombie mort. Deux fois."

Articles relatifs

0 Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*