BD Papiers — 13 juillet 2011
Zombocalypse now

Bande dessinée de Paul Stapleton

contient une mini BD Housemates of the post-apocalypse

Auto-édition

Synopsis

Zombocalypse now: l’histoire est un peu folle.  Un type veut faire un film de zombie destiné à être diffusé sur youtube avec peu de moyens et sans autorisations. Lorsqu’un policier intervient lors tournage parce que les comédiens gènent la route, le réalisateur décide de le faire jouer dans le film quitte à modifier le scénario. Et quand, cette fois-ci, ce sont des vrais zombies qui s’invitent devant la caméra la confusion est totale. Où sont les vrais zombie? Qui porte des costumes?

Housemates of the post-apocalypse: lors d’une invasion de zombie un survivant se réfugie dans une maison de hippies. Il faut rappeler que les hippies sont des gens pacifiques qui refusent l’usage des armes.

Critique

Paul Stapleton use des termes ”bande dessinée” au premier degré car il s’agit ici de bandes de vignettes alignées à l’horizontale imitant, par des bordures identiques, des bandes de pellicules cinématographiques et donnant à l’album un format allongé atypique. D’un dessin ultra-simpliste troquant de façon récurrente les décors avec des fonds unicolores, Paul Stapleton est au plus près de l’ambiance décalée de ses deux histoires où la vraisemblance est complétement mise de côté.  Avec une simplicité déconcertante et des dialogues volontairement pauvres, l’auteur tord le cou aux automatismes des films de zombie et démontre comment le genre survit si bien à l’auto-dérision. On reprochera toutefois à l’auteur, des histoires trop courtes.

Attention en anglais seulement

Présentation en vidéo

Image de prévisualisation YouTube

Auteur

Morve Yvan

Articles relatifs

0 Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*