Films Vidéos Zombies Apocalypse — 31 mars 2012
Zone of the dead

Titre : Zone of the dead  (Titre original Zona mrtvih)

Réalisateur : Milan Konjevic, Milan Todorovis

Genre : Épouvante, horreur, action

Nationalité : Italie-Serbie-Espagnol

Durée : 1h40

Année : 2009

Acteurs : Ken Foree, Kristina Klebe, Emilio Roso

 

Synopsis

Après un accident industriel, causé par la bêtise humaine, les habitants de la ville de Pancevo en Serbie sont empoisonnés et se transforment en de redoutables zombies. C’est également au même moment, qu’un dangereux prisonnier doit être escorté par une équipe de policiers américains.

 

 

 

 

 

Critique

Premier film d’horreur tourné en Serbie et par des réalisateurs serbes, je m’attendais à une petite surprise. Et, le moins qu’on puisse dire c’est que le visionnage de ce film me laisse une impression mitigée. Misant sur les épaules robustes d’acteurs américains ayant déjà montré leur savoir-faire, le film montre ses limites dans un scénario confus.

Avant d’attaquer les faiblesses de cette production, je tiens à mettre en avant la qualité du travail fait par Milan Konjevic et Milan Todorovis. Ces deux- là maîtrisent à la perfection l’exercice technique de leur travail et ils n’ont absolument rien à envier à leur homologues américains. Mais bon sang de bon sang, pourquoi s’acharner avec des plans à effets stroboscopiques et ces prises de vue insupportables en shaky cam ? En règle générale, ces artifices “dans le vent” sont destinés à cacher une misère ! Mais du coup on ne peut plus apprécier les maquillages et le jeu des zombies qui sont justement à mettre en valeur.

On regrettera une abondance de personnages, dont la mise en place est bien trop longue.

Voulant par ailleurs donner un peu trop de charisme aux acteurs, on plonge parfois dans des clichés un peu lourds. Entre un prisonnier énigmatique jouant sur le registre du prisonnier atypique Napoleon Wilson dans Assaut de John Carpenter qui s’avère insipide et le marginal récitant des versets de la Bible à chaque exécution, le niveau est relevé par Ken Foree et Kristina Klebe.

Notons aussi que lorsque des invraisemblances apparaissent, les réalisateurs rattrapent le coup. Dans certains plans, les héros usent de balles infinies et tout à coup après plus de 40 cartouches tirées, ils s’inquiètent du manque de munition. On nous explique aussi pourquoi l’un des infectés agit différemment.

Que dire aussi du plan ridicule et inutile, à 1h12, quand le prisonnier se jette sur le côté au ralenti en tirant sur des zombies ? Et bien que ça sert à rien !

Le final, usant malgré tout de clichés, a le mérite de faire remonter la note générale du film.

 

Image de prévisualisation YouTube

 

note4

 

Auteur

charette1796

Bonjour, Je suis fan de zombies depuis les années 80 (j'ai 41 ans !) J'ai découvert votre site par hasard et je tiens à vous féliciter pour son contenu complet et actualisé. Bravo

Articles relatifs

0 Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*